Un destroyer américain dans le Bosphore, des avions russes au-dessus du Danemark, journée de tensions sur le continent européen

CONFLIT Joe Biden et Vladimir Poutine doivent se rencontrer mercredi à Genève

20 Minutes avec AFP

— 

Un destroyer américain (Illustration)
Un destroyer américain (Illustration) — DR

La journée des démonstrations de force. Un navire de guerre américain a traversé ce vendredi, les détroits turcs pour gagner la mer Noire, sur fond de tensions entre l’Ukraine et la Russie, a rapporté l’agence étatique turque Anadolu. La traversée du Bosphore, lors de laquelle le navire de guerre américain a été accompagné d’une équipe de gardes-côtes turcs, a duré près de deux heures, a précisé l’agence qui a publié des photos et une vidéo du destroyer pendant ce passage.

Les Etats-Unis avaient renoncé à la mi-avril à déployer deux navires de guerre en mer Noire, au lendemain d’un entretien téléphonique entre Joe Biden et Vladimir Poutine. L’annonce du déploiement finalement annulé était intervenue dans un contexte de flambée de tensions entre la Russie et l’Ukraine. La décision d’envoyer des bâtiments de guerre avait, alors, été accueillie comme un signe de soutien de Washington à Kiev.

Lors de leur entretien, le président américain avait notamment proposé à son homologue russe de se réunir dans un pays tiers et lui avait demandé de « faire baisser les tensions » en Ukraine, selon la Maison Blanche. Ils devraient très rapidement échanger sur la situation puisqu’ils doivent se rencontrer mercredi à Genève.

La Russie viole l’espace aérien danois deux fois en une journée

La Russie n’a pas attendu le rendez-vous à venir pour faire parler d’elle. En effet, le gouvernement danois a dénoncé la violation, ce vendredi également, de l’espace aérien danois par deux avions russes et convoqué l’ambassadeur de Russie au sujet de cet incident qualifié de préoccupant par Trine Bramsen, ministre danois de la Défense. Selon l’agence Ritzau, Trine Bramsen a indiqué que deux avions de combats ont été envoyés à leur rencontre pour empêcher cette incursion.

Jeppe Kofod, le ministre danois des Affaires étrangères a commenté l’incident sur Twitter : « Complètement inacceptable que des avions russes violent l’espace aérien danois, deux fois en une journée. » Selon lui, le fait que cette violation de l’espace aérien du Danemark se soit produite deux fois la fait apparaître comme une action délibérée. « Nous examinons encore les détails, mais j’ai déjà pris l’initiative de convoquer l’ambassadeur russe pour un entretien au ministère des Affaires étrangères », a-t-il ajouté.

Ces incursions se sont produites au-dessus de l’île danoise de Bornholm en mer Baltique, au sud de la Suède. « Il est très rare de voir ce type de violation de l’espace aérien danois, donc deux le même jour doivent être considérées comme étant préoccupantes », a déclaré le ministre de la Défense Trine Bramsen.