McDonald's a été victime d'un vol de données de clients à Taïwan et en Corée du Sud

PIRATAGE McDonald’s indique que la découverte de cette cyberattaque est « récente »

20 Minutes avec AFP

— 

McDonald's victime d'un vol de données de clients à Taïwan et en Corée du Sud (Illustration)
McDonald's victime d'un vol de données de clients à Taïwan et en Corée du Sud (Illustration) — AFP

Un menu maxi hack. McDonald's a indiqué vendredi avoir été victime d’un piratage informatique ayant entraîné l’exposition de données de clients en Corée du Sud et à Taïwan.

« Des données privées de clients en Corée du Sud et à Taïwan ont été exposés », a expliqué le géant américain de la restauration rapide dans une déclaration en assurant que son activité n’a pas été perturbée.

« Pas de donnée de paiement des clients »

McDonald’s ne précise pas à quand date l’intrusion dans ses systèmes informatiques, mais affirme que la découverte de cette activité suspecte est « récente ». « Aucune donnée de paiement des clients ne faisait partie de ces fichiers », affirme le géant du fast-food ajoutant qu’un « petit nombre de fichiers ont été exposés » et que l’entreprise a réussi à mettre un terme rapidement à cette faille de sécurité lorsqu’elle l’a découverte.

Plusieurs entreprises américaines ont été victimes ces dernières semaines d’attaques informatiques d’ampleur, la dernière en date ayant été le géant de la viande JBS début juin, contraint de payer une rançon de 11 millions de dollars en bitcoin en raison d’une cyberattaque. Avant lui, Colonial Pipeline, qui transporte près de 45 % des carburants consommés sur la côte est des Etats-Unis, avait dû s’acquitter en mai d’une rançon de 4,4 millions de dollars. Les autorités américaines ont toutefois affirmé début juin avoir récupéré 2,3 millions de dollars du montant payé aux pirates.