Obama annonce un déficit colossal pour sortir l'Amérique de la crise

FINANCES Le président américain présente son premier budget, qui prévoit 1.171 milliards de déficit en 2010...

Avec agence

— 

Le président Barack Obama devrait annoncer vendredi comment il entend tenir sa grande promesse de mettre fin à la guerre en Irak, et paraissait pencher pour un retrait de la plupart des troupes de combat en un peu plus d'un an et demi.
Le président Barack Obama devrait annoncer vendredi comment il entend tenir sa grande promesse de mettre fin à la guerre en Irak, et paraissait pencher pour un retrait de la plupart des troupes de combat en un peu plus d'un an et demi. — Jim Watson AFP/Archives

Barack Obama s'attaque aux sujets qui fâchent. Le président américain a dévoilé ce jeudi son budget 2010, qui a été officiellement remis au Congrès dans la matinée. Et la note est salée: un déficit colossal de 1.171 milliards en 2010, afin de sortir l'économie américaine de la récession dans laquelle elle se trouve depuis 14 mois.

Barack Obama, qui a demandé mercredi un «code de la route financier», table également sur un déficit de 1.752 milliards de dollars en 2009, le plus important par rapport au Produit intérieur brut (PIB) depuis la Seconde Guerre mondiale.

660 milliards de dollars pour la guerre

Barack Obama a demandé 663,7 milliards de dollars en 2010 pour financer l'effort de guerre américain, notamment pour envoyer des renforts américains en Afghanistan.

Le président devrait aussi créer un fonds de 634 milliards de dollars sur dix ans pour financer la généralisation de la couverture santé promise durant la campagne.

En outre, Obama prévoit 250 milliards de dollars supplémentaires pour sauver les banques américaines. L'administration n'a pas de projets à l'heure actuelle pour utiliser cette somme, mais souhaite qu'elle soit incluse dans le budget par précaution.

Investir dans l'énergie, l'éducation et la santé

Barack Obama veut insister sur «la nécessité d'investir dans l'énergie, l'éducation, et la santé pour reconstruire l'économie américaine tout en mettant le pays sur la voie de la discipline budgétaire pour assurer la croissance à long terme et la prospérité».

Ce budget, qui trace seulement les grandes lignes budgétaires, sera détaillé plus tard dans l'année. «Il investira dans trois domaines absolument vitaux pour l'avenir de notre économie: l'énergie, la couverture santé et l'éducation», a déjà dit Barack Obama.

Diviser par deux le déficit d'ici à 2013

Le président américain a fait part de son intention de diviser par deux le déficit d'ici à 2013 et a indiqué que son administration avait identifié 2.000 milliards d'économies sur dix ans et cesserait de financer des programmes d'armements inutiles.

L'augmentation des impôts sur les plus riches servira aussi à combler le déficit de l'Etat. Le plafond d'imposition sur les revenus pourrait passer de 35 à 39,6%.

Le président Obama proposera en outre de tirer de nouvelles ressources d'un système d'échange de quotas d'émission de gaz carbonique.