Ouf, les Obama ont enfin trouvé leur chien!

WASHINGTON L'heureux élu, un chien d'eau portugais qui ne sera pas choisi avant le mois d'avril, est censé «avoir bon caractère»...

Avec agence

— 

 Un chien d'eau portugais.
 Un chien d'eau portugais. — Lou Dematteis/Reuters
Le suspense était insoutenable, l'attente interminable. Après des semaines de rumeurs et de spéculations, le choix du chien présidentiel américain semble enfin arrêté. Michelle Obama a ainsi annoncé mercredi soir qu'il s'agirait d'un chien d'eau portugais.
 
Une véritable délivrance pour les médias américains qui n'ont cessé de buzzer autour de ce sujet ô combien essentiel depuis l'élection de Barack Obama à la Maison Blanche.
 
Dans une interview accordée au magazine «People», la Première dame a indiqué que la famille espérait trouver d'ici avril le compagnon présidentiel à quatre pattes promis pendant la campagne aux deux fillettes du couple, Sasha, 7 ans et Malia 10 ans. Le choix a dû être restreint à cause des allergies de l'aîné des deux filles.
 
Le nom reste à déterminer
 
Les chiens d'eau portugais «sont censés avoir bon caractère», a expliqué Michelle Obama «Au niveau de la taille, ils sont un peu intermédiaires, ce n'est pas un petit chien, mais ce n'est pas non plus un gros chien», a-t-elle précisé. «Et les gens que nous connaissons qui en ont s'extasient à leur sujet. Donc on penche pour ce choix là», a-t-elle ajouté.
 
Reste encore un choix cornélien à faire: trouver un nom. Une problématique délicate si l'on en croit Michelle Obama qui se dit loin d'être convaincue par les propositions de ses fillettes.
 
Une tradition à la Maison Blanche
 
«Je ne veux même pas en parler parce que ce sont juste des idées comme ça et elles sont mauvaises. Je crois que Frank était l'un des noms proposés. Frank! Moose en était un autre (...) J'ai dit, "allons, essayons de nous creuser un peu plus la tête sur le nom"», précise la Première dame.
 
L'intérêt pour les animaux de compagnie des occupants de la Maison Blanche n'est pas nouveau puisque depuis Calvin Coolidge, élu en 1923, tous les présidents américains en ont eu au moins un.