Facebook suspend Donald Trump pour deux ans et réévaluera la situation après

MODERATION L'annonce fait suite à la décision du Conseil de surveillance de Facebook, qui avait estimé qu'une suspension à la durée indéterminée n'était pas conforme à la charte de l'entreprise

Philippe Berry

— 

L'ex-président américain Donald Trump avait été suspendu de Facebookdu réseau social après les incidents au Capitole.
L'ex-président américain Donald Trump avait été suspendu de Facebookdu réseau social après les incidents au Capitole. — SOPA Images

Donald Trump sera donc privé du mégaphone des 35 millions d’abonnés de son compte Facebook au moins jusqu’en 2023. Vendredi, l’entreprise californienne a annoncé qu’elle suspendait l’ancien président américain de ses plateformes (Instagram compris) pour deux ans. Le mois dernier, le Conseil de surveillance de Facebook avait confirmé la suspension de Trump, mais estimé que le bloquer pour une durée indéterminée n’était pas conforme à la charte de l’entreprise.

Facebook en a profité pour dévoiler une nouvelle échelle des punitions, avec quatre niveaux (un mois, six mois, un an et deux ans) en fonction de la gravité. Une récidive pourra entraîner une éviction permanente.

Privé de Facebook pour les midterms

A la fin de ses deux ans de purgatoire (qui courent à partir du 7 janvier, au lendemain de l’attaque du Capitole par ses supporteurs), le compte de Donald Trump pourra « être rétabli si les conditions le permettent ».

Facebook, qui accuse l’ex-président américain d’avoir « augmenté le risque de violence » avec ses déclarations sur une élection « volée », « réévaluera le risque posé à la sécurité publique » le 7 janvier 2023. Cela signifie que Donald Trump sera privé de son compte lors des élections de la mi-mandat du 8 novembre 2022.