un forfait prison pour envoi de sms

— 

Un Britannique a été condamné hier à une peine de prison de douze semaines pour conduite dangereuse. Lord Nazir Ahmed, 51 ans, avait échangé des SMS en roulant sur une autoroute. Quelques instants après, il avait eu un accident, le jour de Noël 2007, qui s'était soldé par la mort d'un citoyen slovaque près de Rotherham, dans le nord de l'Angleterre. Le juge a conclu que Lord Ahmed avait fini d'utiliser son téléphone environ 3 km, soit deux minutes, avant de percuter la voiture de Martyn Gombar, et qu'en conséquence ce geste n'avait « aucun lien de cause à effet » avec l'accident. Il a cependant prononcé une peine de prison de douze semaines pour « conduite extrêmement dangereuse », l'échange de SMS équivalant selon lui à une conversation téléphonique. Lord Ahmed avait plaidé coupable. Son avocat a indiqué qu'il ferait immédiatement appel, et s'est indigné que son client soit traité comme un « bouc émissaire » pour dissuader les gens d'utiliser leur téléphone au volant. ■