Etats-Unis : Au moins huit personnes tuées et des blessés dans une fusillade en Californie

POLICE La fusillade est survenue près d’un chantier de la ville de San José

20 Minutes avec AFP

— 

Des officiers de police près des lieux de la fusillade à San José, en Californie.
Des officiers de police près des lieux de la fusillade à San José, en Californie. — Noah Berger/AP/SIPA

Une fusillade a éclaté dans le centre-ville de San José, en Californie, aux Etats-Unis. La police de la ville indique avoir échangé des tirs sur le site d’une compagnie de transports publics ce mercredi matin, autour de 6h45 heure locale. La fusillade a fait au moins huit morts et des blessés sur le centre où sont stockés des trains et qui en assure la maintenance, rapporte la police locale. 

Le maire de San José, Sam Liccardo, a déclaré dans un tweet que « plusieurs personnes » étaient soignées, sans préciser la gravité des blessures. Des employés de la Valley Transportation Authority (VTA), qui gère notamment les transports dans une partie de la région, figurent « parmi les victimes », selon la police.

L’auteur présumé est mort

Le tireur présumé, un employé de l'entreprise, a été tué, a précisé Russell Davis, de la police du comté de Santa Clara. Le site a été évacué et la « gravité des blessures » est en train d’être évaluée, a précisé l’entreprise VTA sur Twitter.

« Nous sommes peinés pour les familles de ceux que nous avons perdus dans cette terrible fusillade, a aussi déclaré Sam Liccardo. Dans la famille de la VTA, nous pleurons la perte de nos collègues et prions pour le rétablissement de ceux qui sont en train d’être soignés », a-t-il ajouté.

Série de fusillades aux Etats-Unis

Une série de fusillades a endeuillé les Etats-Unis ces derniers mois, notamment dans une installation de FedEx à Indianapolis, dans un immeuble de bureaux en Californie, dans un supermarché à Boulder (Colorado) et dans plusieurs salons de massage à Atlanta. Le week-end dernier, douze personnes ont été tuées par balles et une cinquantaine ont été blessées à travers le pays, dans un regain de violence par armes à feu qualifiée récemment d'« épidémie » par le président Joe Biden.

Le démocrate a dévoilé début avril des mesures visant à limiter la prolifération des armes à feu dans le pays. La violence par arme à feu est « une honte internationale », avait-il fustigé. Depuis le début de l’année 2021, 17.635 personnes ont été tuées par balles aux Etats-Unis, et 231 fusillades ayant fait plusieurs victimes ont été recensées, selon le site Gun Violence Archive.