Royaume-Uni : Un trafiquant de drogue trahi par son amour pour le fromage

OUPS Un gros plan de la main du trafiquant en train de tenir un morceau de Stilton bleu a permis aux enquêteurs d’isoler ses empreintes digitales et de l’identifier

20 Minutes avec agence

— 

Le trafiquant a été trahi par un morceau de  fromage bleu de Stilton (illustration).
Le trafiquant a été trahi par un morceau de fromage bleu de Stilton (illustration). — /SIPA

Un Britannique poursuivi pour trafic de la drogue a été condamné ce vendredi à 13 ans et six mois de prison par le tribunal de Liverpool ( Royaume-Uni). L’homme de 39 ans a reconnu avoir commercialisé de la cocaïne, de l’héroïne, de la MDMA et de la kétamine, rapporte le Liverpool Echo.

Le suspect avait été trahi par… Son goût pour le fromage. Les policiers l’ont identifié grâce à une photo postée sur la messagerie EncroChat.

Une main en gros plan

Les forces de l’ordre avaient déjoué les dispositifs de sécurité numérique de cette messagerie chiffrée afin de s’y introduire. Sur le compte anonyme utilisé par le suspect se faisant appeler « Toffeeforce » dans le cadre de ses transactions illégales se trouvait aussi une photo plus personnelle. Il s’agissait du gros plan de la main du trentenaire tenant un morceau de fromage bleu de Stilton sous plastique.

En exploitant le cliché pour en extraire les empreintes digitales de l’amateur de fromage, les enquêteurs ont découvert son identité. Carl Stewart, originaire de Vauxhall, a ainsi pu être interpellé dans le cadre de l'« Opération Venetic » menée par les autorités britanniques. Le coup de filet, qui a conduit à l’arrestation d’une soixantaine de personnes, a été rendu possible par un effort commun des polices de plusieurs pays européen pour hacker EncroChat. La messagerie cryptée a notamment été décrite par les forces de l’ordre locales comme « un service utilisé par les acteurs […] du crime organisé pour mener à bien leurs méfaits ».