Coronavirus: Pour « un été insouciant », les contaminations doivent encore baisser en Allemagne

RESTRICTIONS Alors que des restrictions ont commencé à être levées dans les seize régions allemandes, Jens Spahn, le ministre de la Santé, met en garde contre les relâchements et fixer comme objectif un taux d’incidence en dessous de 20 pour passer « un été insouciant »

20 Minutes avec AFP
— 
Une banderole de solidarité en Allemagne, au temps du coronavirus.
Une banderole de solidarité en Allemagne, au temps du coronavirus. — INA FASSBENDER / AFP

L'Allemagne a besoin de faire baisser encore le nombre de contaminations si elle souhaite avoir «un été insouciant», a déclaré dimanche le ministre de la Santé, Jens Spahn.

«Le temps s'améliore, le nombre de personnes vaccinées augmente, les taux de contaminations baissent, les restrictions vont tomber l'une après l'autre», a dit Jens Spahn au journal Bild am Sonntag.

«Et c'est extrêmement important après les sombres et longs mois d'hiver, a-t-il ajouté. Mais si nous voulons avoir un été insouciant, nous avons besoin de faire baisser davantage encore le taux d'incidence».

Viser un taux d’incidence en dessous de 20, comme l’été dernier

«L'été dernier notre taux d'incidence était en dessous de 20: cela devrait à nouveau être notre objectif», a-t-il fait valoir. Le taux d'incidence correspond au nombre de personnes testées positives au Covid-19 sur une semaine, ramené à 100.000 habitants. En Allemagne il était de 169 fin avril. Il est aujourd'hui de 64,5.

Des restrictions ont commencé à être levées dans les 16 régions allemandes. Certaines rouvrent leurs cafés en plein air, leurs hôtels et leurs piscines, dans d'autres les écoles accueillent de nouveau leurs élèves. Mais le ministre a mis en garde contre des levées de restrictions décidées trop tôt. «La prudence et la vigilance demeurent nos mots d'ordre», a-t-il dit.

Une quarantaine pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni

L'Allemagne impose une période de quarantaine de deux semaines à compter de ce dimanche pour tous les voyageurs en provenance du Royaume-Uni en raison de la Le pays le plus peuplé de l'Union Européenne a enregistré 87.000 décès du Covid-19 et 3,6 millions de contaminations depuis le début de l'épidémie, dont 6.714 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures, d'après les données de l'institut Robert Koch.