Amsterdam : Un homme soupçonné de vol meurt après une course-poursuite spectaculaire et une fusillade

BRAQUAGE Selon les médias néerlandais, des individus armés ont attaqué un véhicule transportant un important chargement d’or et de diamants, d’une valeur avoisinant les 50 millions d’euros

20 Minutes avec AFP
— 
Une voiture calcinée à Broek aux Pays-Bas, à la suite d'une course-poursuite avec la police le 19 mai 2021.
Une voiture calcinée à Broek aux Pays-Bas, à la suite d'une course-poursuite avec la police le 19 mai 2021. — AFP

Un braquage et une spectaculaire course-poursuite au nord d' Amsterdam se sont terminés dramatiquement mercredi. Un suspect est mort, deux ont été blessés et sept personnes ont été arrêtées à la suite d’échanges de tirs, selon la police locale.

Le fait-divers, qui a tenu les Pays-Bas en haleine toute la soirée, a commencé vers 14 heures 15. Des individus armés, une dizaine selon les médias, ont attaqué un véhicule de transport de biens à proximité d’une entreprise de métaux précieux située au nord de la capitale néerlandaise. Plusieurs médias néerlandais indiquent que le véhicule attaqué transportait un important chargement d’or et de diamants, d’une valeur avoisinant les 50 millions d’euros.

Des scènes de chaos

Selon la police, les suspects ont ensuite fui à bord de deux véhicules vers le petit village de Broek in Waterland, poursuivis par des dizaines de policiers. « C’est une situation qui n’arrive pas tous les ans », a déclaré le porte-parole de la police.

Les vidéos de témoins diffusées par les médias néerlandais montrent une voiture s’écraser dans un jardin et les fugitifs, entièrement vêtus de noir, détaler vers une prairie avoisinante. Les images montrent également des scènes de chaos, avec des hélicoptères survolant des échanges de tirs entre les policiers et voleurs sous un ciel noir, et une colonne de fumée émanant d’une voiture en feu. Un porte-parole de la police a confirmé que les policiers mobilisés ont utilisé leurs armes à feu.

Selon lui, il n’a toutefois pas été établi à ce stade si les balles qui ont tué un des hommes soupçonnés de vol et blessé deux autres venaient des policiers.