Inde : Le bilan provisoire du cyclone Tauktae est d’au moins 21 morts

CATASTROPHE Face aux vents violents, certains Etats ont été contraints de suspendre la campagne de vaccination alors que le pays dénombre plus de 250.000 décès du Covid-19

20 Minutes avec AFP
— 
Une image satellite du cyclone Tauktae approchant de l'ouest de l'Inde, le 17 mai 2021.
Une image satellite du cyclone Tauktae approchant de l'ouest de l'Inde, le 17 mai 2021. — /AP/SIPA

Alors que le pays fait déjà face à une dramatique crise sanitaire liée au coronavirus, l’ Inde doit en plus faire face à une catastrophe naturelle. Au moins 21 personnes ont péri dans l’ouest du pays ce mardi après le passage de la tempête cyclonique Tauktae.

Le bilan pourrait surtout s’alourdir. Quelque 96 personnes étaient toujours portées disparues après le naufrage de leur embarcation au large des côtes de Bombay, capitale de l’Etat du Maharastra, a annoncé la Marine indienne dont deux navires et des hélicoptères aident aux recherches. La barge, qui desservait des plateformes pétrolières avec 273 personnes à son bord, était partie à la dérive lundi.

Près de 200.000 personnes évacuées

Tauktae, qui a déjà provoqué l’évacuation de près de 200.000 personnes, a touché terre lundi, sous la forme d’une tempête cyclonique extrêmement violente, avec des rafales atteignant 185 kilomètres à l’heure. La plus puissante tempête tropicale à frapper la région depuis des décennies a fait des victimes dans les Etats du Kerala, de Goa, du Maharashtra et du Gujarat, tandis que des vents d’une force redoutable emportaient les nombreuses habitations de fortune, déracinaient arbres et pylônes électriques. Le niveau de la mer s’est même élevé de trois mètres le long de la côte, ont indiqué des responsables des services météorologiques de la ville côtière de Diu, avec des vents de 133 km/h.

Les autorités du Maharashtra ont fermé lundi l’aéroport de Bombay pendant plusieurs heures et demandé à la population de rester à l’abri après avoir dû, dimanche, évacuer 580 malades du Covid-19 « vers des lieux plus sûrs » depuis trois hôpitaux de campagne. Dans le Gujarat, tous les malades du Covid-19 hospitalisés dans un rayon de cinq kilomètres de la côte ont également été déplacés. Les autorités de cette région s’efforcent d’éviter toute coupure d’électricité dans les quelque 400 hôpitaux et 41 usines d’oxygène des 12 districts côtiers où le cyclone devrait frapper le plus fort.

L’Etat du Gujarat, qui a officiellement enregistré 9.000 décès dus au virus, un bilan probablement sous-évalué selon les experts, a également suspendu la campagne de vaccination durant deux jours. Bombay a fait de même pour une journée. L’Inde, qui compte 1,3 milliard d’habitants, a dénombré mardi 4.329 décès et près de 280.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, portant le bilan total à près de 25 millions de cas avec plus de 250.000 décès.