États-Unis : Le géant de la distribution Target stoppe les ventes de cartes Pokémon

FRÉNÉSIE Cette décision a été prise par « souci de précaution » face à la frénésie, parfois violente, des clients

20 Minutes avec agences

— 

Des cartes Pokémon (illustration).
Des cartes Pokémon (illustration). — Manuel Balce Ceneta/AP/SIPA

Le géant américain de la distribution Target a annoncé ce vendredi la suspension temporaire des ventes de certaines cartes de collection, notamment les cartes Pokémon, dans ses magasins par « souci de précaution » face à la frénésie, parfois violente, des clients. « La sécurité de nos clients et de nos équipes est notre première priorité », a indiqué l’enseigne dans un communiqué.

« Nous avons décidé la suspension temporaire des ventes de cartes de collection MLB, NFL, NBA et Pokémon dans nos magasins, à partir du 14 mai », a ajouté le groupe, précisant que ces articles pouvaient toujours être achetés en ligne. Une altercation violente au sujet de cartes à collectionner sur un parking d’un Target de l’État du Wisconsin, dans le nord des États-Unis, la semaine dernière, pourrait avoir motivé la décision de l’entreprise, selon des médias locaux.

Une boîte vendue à 666.000 dollars

Quatre personnes ont été arrêtées le 7 mai pour avoir agressé un homme de 35 ans, qui avait sorti une arme pour se défendre, sans qu’aucun coup de feu ne soit tiré, a indiqué la police au journal Milwaukee Journal Sentinel. Populaire dans les cours de récréation dès sa sortie en 1996, le jeu de cartes à collectionner Pokémon connaît un regain de succès depuis quelques années qui n’a fait que s’accentuer durant la pandémie, selon le site spécialisé Marketplace.

Des images circulant sur les réseaux font ainsi état de dizaines de paquets de céréales éventrés dans l’espoir de trouver des cartes et de files d’attente dès l’aube devant des supermarchés Target qui les commercialisent. Une boîte de cartes Pokémon de 1999 s’est vendue 666.000 dollars en février sur le site d’enchères Goldin Auctions tandis que la vente à l’unité de certaines cartes rares, comme celle du Pokémon Dracaufeu, peut atteindre plus de 300.000 dollars.

La flambée des prix est en partie nourrie par des stars de l’Internet, comme le youtubeur Logan Paul, 26 ans, qui s’est vanté d’avoir dépensé près de deux millions de dollars pour des cartes Pokémon dans une vidéo. Face à la frénésie, Target avait commencé par limiter le mois dernier les ventes de cartes de collection, n’autorisant que l’achat d’un paquet par personne.