Coronavirus aux Etats-Unis : Une loterie à 1 million de dollars pour les personnes vaccinées dans l'Ohio

GROS LOT La vaccination contre le Covid-19 stagne au sein de la population américaine et les autorités sortent les gros moyens pour convaincre les indécis

20 Minutes avec Agences
Tous les moyens sont bons aux Etats-Unis pour inciter les Américains à se faire vacciner. (illustration)
Tous les moyens sont bons aux Etats-Unis pour inciter les Américains à se faire vacciner. (illustration) — Kevin Dietsch/Shutterstock/SIPA

Vacciné c’est gagné ? Dans un pays qui ne sait plus quoi inventer pour pousser sa population à se faire vacciner, le gouverneur de l’Ohio, Mike DeWine, a annoncé mercredi la création d’une loterie pour les personnes ayant reçu une injection, avec 1 million de dollars à la clé. Pour espérer remporter la cagnotte, les participants devront avoir plus de 18 ans, habiter dans l’Ohio, et avoir reçu au moins une dose d’un vaccin anti-Covid.

« Je sais que certains diront peut-être : "DeWine, tu es fou ! Ton idée de tirage au sort à 1 million de dollars est un gaspillage d’argent." Mais le vrai gaspillage, à ce stade de la pandémie, quand le vaccin est accessible à tous ceux qui le souhaitent, est un décès dû au Covid-19 », a déclaré Mike DeWine, gouverneur républicain de cet Etat du nord des Etats-Unis.

Une bourse pour les moins de 17 ans

Le premier vainqueur sera annoncé le 26 mai. Ensuite, un nouveau gagnant sera tiré au sort « tous les mercredis pendant cinq semaines » et décrochera chaque fois la même somme, a précisé Mike DeWine. L’argent sera tiré de fonds fédéraux déjà existants, mis en place pour faire face à la pandémie. En parallèle, une loterie similaire à destination des moins de 17 ans vaccinés permettra de recevoir une bourse complète de quatre ans dans l’une des universités d’Etat de l’Ohio, un gain précieux dans un pays où l’éducation supérieure coûte cher.

Bières, donuts, billets gratuits…

L’Agence américaine des médicaments (FDA) a étendu lundi l’autorisation du vaccin Pfizer/BioNTech aux adolescents âgés de 12 à 15 ans​. Aux Etats-Unis, où le nombre quotidien de doses administrées est désormais en baisse, les incitations se multiplient pour convaincre les indécis. Une bière, des donuts ou des billets pour des événements sportifs : tout est bon pour pousser les Américains à se faire vacciner.

Début mai, le Maryland a annoncé que les employés de l’Etat recevraient 100 dollars s’ils se faisaient vacciner. En Virginie-Occidentale, le même montant est offert en bonus d’épargne aux 16-35 ans, une catégorie d’âge plus réticente à la vaccination. Environ 58,7 % des adultes américains ont reçu au moins une injection.