Chine : Une loi interdit de trop commander au restaurant pour limiter le gaspillage alimentaire

ALIMENTATION Les vidéos montrant la consommation de grandes quantités de nourriture sont interdites et les clients des restaurants doivent être raisonnables dans leurs commandes

20 Minutes avec agence
— 
Illustration d'un repas.
Illustration d'un repas. — PESCALI/SINTESI/SIPA

En Chine, une nouvelle loi entrée en vigueur le 29 avril vise à limiter le gaspillage alimentaire dans le pays. Le texte interdit aux clients des restaurants de commander plus de nourriture que nécessaire.

Les restaurants coupables d’avoir poussé leurs clients à commander trop de plats s’exposent à une contravention de 1.550 dollars maximum (un peu moins de 1.300 euros). La loi rend aussi illégales les « mukbang », des vidéos montrant la consommation de grandes quantités d’aliments, rapporte Vice. Les médias qui les diffusent risquent une amende de 16.000 dollars (environ 13.000 euros).

Le gaspillage, une situation « alarmante » en Chine

La loi ne précise pas le volume d’aliments « adapté ». Un établissement a même installé à son entrée une balance pour indiquer à chaque client la quantité idéale de nourriture en fonction de son poids. Des restaurants proposent déjà des formules aux portions moins copieuses. Les réfectoires des entreprises et les repas professionnels de groupe ont dû s’organiser pour réduire le gâchis.

En 2020, le président Xi Jinping avait qualifié le gaspillage d'« alarmant » pour le pays et sa sécurité alimentaire. Il estimait que la crise du Covid-19 avait mis en lumière l’importance pour la Chine de disposer d’un important stock de nourriture. En août 2020, un programme d’économie alimentaire a été mis en place. 35 millions de tonnes de denrées sont jetées chaque année en Chine.