Israël : Pour la première fois, une arbitre transgenre en charge d’un match du championnat

FOOTBALL Sapir Berman est devenue lundi soir la première arbitre de football transgenre du championnat israélien

20 Minutes avec AFP

— 

L'arbitre Sapir Berman lors du match entre Hapoel Haïfa et Beitar Jérusalem, le 3 mai 2021.
L'arbitre Sapir Berman lors du match entre Hapoel Haïfa et Beitar Jérusalem, le 3 mai 2021. — Sebastian Scheiner/AP/SIPA

Israël vient de faire un nouveau pas dans l’acception des différences. En arbitrant son premier match sous sa nouvelle identité, Sapir Berman est devenue lundi soir la première arbitre de football transgenre du championnat du pays. Le match qui opposait Hapoel Haïfa et Beitar Jérusalem, respectivement 9e et 10e du classement, s’est terminé par la victoire du club de Haïfa sur le score de 3 à 1.

Elle avait annoncé fin avril lors d’une conférence de presse qu’elle changeait d’identité sexuelle et de prénom. Agée de 26 ans, Sapir Berman, qui arbitre depuis 2011 dans le championnat israélien, a été accueillie au stade Ofer de Haïfa sous les applaudissements de la foule mais aussi de sifflets. Un supporter portait un panneau sur lequel on pouvait lire « Sapir, on est tous avec toi ».

« Je fais ce processus pour moi »

« Je ne sais pas si je suis une pionnière ou la première à faire ça, je fais ce processus pour moi », avait-elle affirmé lors de la conférence de presse d’avril. Sapir Berman a également confié avoir reçu des menaces mais aussi beaucoup de soutien sur les réseaux sociaux et de la part de ses collègues. Pour Ronit Tirosh, présidente de l’Union des arbitres israéliens, « Sapir est courageuse et entame un processus historique pour le football israélien ».

L’Etat hébreu est considéré comme en avance sur la défense des droits de la communauté LGBT, il reconnaît par exemple les mariages gays effectués à l’étranger. La chanteuse transgenre israélienne Dana International avait remporté l’Eurovision en 1998, provoquant toutefois la colère des intégristes religieux. Star de la communauté homosexuelle internationale, Dana International, de son vrai nom Sharon Cohen, avait marqué l’histoire du concours international de la chanson.