De fortes turbulences font trente blessés à bord d'un Boeing 747

ASIE L'appareil de la compagnie Northwest Airlines effectuait une liaison Manille-Tokyo...

MD avec agence

— 

Trente passagers d'un Boeing 747 de la compagnie américaine Northwest Airlines effectuant la liaison Manille-Tokyo ont été blessés vendredi, dont dix grièvement, apparemment en raison de turbulences survenues peu avant l'atterrissage.
Trente passagers d'un Boeing 747 de la compagnie américaine Northwest Airlines effectuant la liaison Manille-Tokyo ont été blessés vendredi, dont dix grièvement, apparemment en raison de turbulences survenues peu avant l'atterrissage. — Str AFP/Jiji Press

Ils ont été très secoués. Trente passagers d'un Boeing 747 de la compagnie américaine Northwest Airlines effectuant la liaison Manille-Tokyo ont été blessés ce vendredi, dont dix grièvement, apparemment en raison de turbulences survenues peu avant l'atterrissage. «Dix personnes sont grièvement blessées et 20 autres plus légèrement atteintes», a déclaré un porte-parole de l'aéroport de Narita, près de Tokyo.

Selon un porte-parole de Northwest Airlines, Masashi Takahashi, «des turbulences sont à l'origine» de l'incident. Le Boeing 747, qui devait ensuite poursuivre son vol vers Los Angeles, transportait 422 passagers. Il s'est posé à 12h19 locales (04h19 en France), mais n'a toutefois pas effectué d'atterrissage d'urgence.

Les blessés n'avaient pas leur ceinture

Masashi Takahashi a précisé que «les turbulences se sont produites entre 25 et 30 minutes avant l'atterrissage, alors que la lumière demandant d'attacher sa ceinture de sécurité était allumée». «Il est possible que les personnes blessées n'aient pas attaché leur ceinture de sécurité», a-t-il estimé.

Le porte-parole de Northwest a indiqué que la compagnie avait reçu vers la fin du vol «un signal du pilote disant que deux ou trois personnes étaient blessées». Mais le pilote «a sans doute jugé qu'un atterrissage d'urgence n'était pas nécessaire.»