Richard Williamson, l'évêque négationniste qui va bientôt prendre son charter

RELIGION L'Argentine lui a donné jeudi dix jours pour quitter le pays, soulignant que ses thèses négationnistes «heurtaient profondément la société argentine, le peuple juif et l'humanité»...

Avec agence

— 

L'Argentine a donné jeudi dix jours à l'évêque britannique Richard Williamson pour quitter le pays, soulignant que ses thèses négationnistes "heurtaient profondément la société argentine, le peuple juif et l'humanité".
L'Argentine a donné jeudi dix jours à l'évêque britannique Richard Williamson pour quitter le pays, soulignant que ses thèses négationnistes "heurtaient profondément la société argentine, le peuple juif et l'humanité". — Juan Mabromata AFP/Todos Noticias/Archives

Le gouvernement argentin fait moins de détails que Benoît XVI. «Le ministre de l'Intérieur Florencio Randazzo a annoncé aujourd'hui que la Direction nationale des Migrations sommait Richard Williamson de quitter impérativement le pays dans un délai de dix jours sous peine d'être expulsé», vient d’annoncer le ministère dans un communiqué.

La levée de l'excommunication par Benoît XVI de Mgr Williamson et de trois autres évêques intégristes le 24 janvier a suscité un énorme tollé et déclenché une crise qui a compromis les relations du Vatican avec le judaïsme et considérablement brouillé l'image du pape.

Sans-papiers

Deux jours avant le décret pontifical, Richard Williamson, 68 ans, avait déclaré à une télévision suédoise: «Je crois qu'il n'y a pas eu de chambres à gaz. Je pense que 200.000 à 300.000 Juifs ont péri dans les camps de concentration mais pas un seul dans les chambres à gaz.» Des propos qu'il a ensuite tranquillement confirmé dans l'hebdomadaire «Der Spiegel» début février, annonçant qu'il allait quand même approfondir le sujet.

Pour couper court à toute discussion, l'Argentine, où l'évêque négationniste réside depuis 2003, a justifié sa décision en précisant que ses papiers n'étaient pas en règle. La Direction argentine des migrations a fait valoir «que l'évêque a falsifié à plusieurs reprises la véritable raison de sa résidence dans ce pays». Ballot.