Robert Mugabe ne se prive pas pour ses 85 ans

— 

Son pays sombre, mais le président du Zimbabwe ne lésine pas sur les dépenses pour célébrer ses 85 ans. Robert Mugabe a décalé au 28 février les festivités de son anniversaire, dont la date officielle est demain. Ses partisans ont levé 110 000 dollars américains de dons pour l'occasion, selon le quotidien d'Etat The Herald. Quatre-vingts vaches, soixante-dix chèvres et douze porcs vont être abattus pour le banquet.

Pendant ce temps, plus de la moitié des Zimbabwéens dépend de l'aide alimentaire pour survivre. Et le taux de chômage est de 94 %. Un véritable naufrage pour ce pays qui, dans les années 1980, a incarné une des rares réussites de l'ère post-coloniale sur le continent africain. Ancien héros de l'indépendance, Robert Mugabe, au fil de vingt-neuf ans de pouvoir, s'est en effet mué en dirigeant égocentrique et autocrate. Aujourd'hui, il vit retranché dans une villa très colonialiste d'un quartier chic de la capitale, Harare. ■