Pas de vérité pour Politkovskaïa

— 

Jour noir pour les défenseurs des droits de l'homme en Russie. Les trois principaux accusés dans le procès du meurtre de la journaliste Anna Politkovskaïa en 2006 ont été libérés hier. Au terme d'un procès débuté à la mi-novembre 2008, l'ex-policier Sergueï Khadjikourbanov, à qui l'accusation attribuait la logistique de l'assassinat, a été acquitté, tout comme les deux frères Djabraïl et Ibraguim Makhmoudov. Ces derniers étaient soupçonnés d'avoir surveillé les déplacements de la journaliste et conduit leur troisième frère, le tueur présumé et toujours en fuite, sur les lieux du crime.

Anna Politkovskaïa était une figure du journal d'opposition Novaïa Gazeta et l'un des rares journalistes à avoir continué à évoquer la guerre en Tchétchénie et les violations des droits de l'homme. Elle a été abattue par balle le 7 octobre 2006 à Moscou. Le motif du crime ainsi que son commanditaire n'ont donc, pour l'instant, jamais été identifiés. Le parquet a annoncé son intention de faire appel. ■