Lettonie : Huit morts, dont plusieurs étrangers, dans l’incendie d’une auberge illégale à Riga

ENQUETE Les autorités lettones avaient décidé de fermer l’auberge mais l’incendie s’est déclaré avant que la décision ne soit mise à exécution

20 Minutes avec agences
— 
L'incendie a fait 8 morts et 9 blessés.
L'incendie a fait 8 morts et 9 blessés. — Kaspars Krafts/AP/SIPA

Un terrible incendie s’est déclaré ce mercredi matin dans une auberge illégale dans le centre de Riga, ont annoncé les services de secours lettons. « Huit personnes sont mortes et neuf sont blessées », a indiqué aux journalistes Andrejs Grishins, chef adjoint de la police. Les autorités ont ouvert une enquête criminelle mais aucun suspect n’avait été arrêté, mercredi matin.

Des étrangers font partie des victimes. « Les corps sont tellement calcinés que nous ne pouvons pas encore dire de quel pays ils sont originaires. Leurs documents ont pris feu », a indiqué Andrejs Grishins. Selon lui, des tests ADN « seront nécessaires » pour établir l’identité des victimes.



Drogues et alcool

« L’auberge, située au 6e étage d’un immeuble appartenant à l’Etat, était illégale », a tweeté de son côté Martins Stakis, le maire de Riga, après avoir visité les lieux. Selon des résidents cités par des médias lettons, l’établissement, qui se présentait comme l'« Auberge du centre, à la japonaise », était fréquenté par des personnes abusant de drogues et d’alcool.

Sandis Girgens, ministre de l’Intérieur, a indiqué que les pompiers avaient été empêchés depuis janvier d’effectuer des inspections de routine dans le bâtiment visant à vérifier la sécurité. « Ils avaient installé des portes épaisses en acier et n’ont pas laissé entrer nos pompiers », a-t-il assuré. Les autorités avaient décidé de fermer l’auberge illégale mais l’incendie s’est déclaré avant que la décision ne soit mise à exécution.