Maroc : L’humoriste français Brahim Bouhlel condamné à de la prison ferme pour une vidéo jugée insultante

JUSTICE Brahim Bouhlel et deux autres hommes avaient filmé trois mineurs en proférant des insultes, avant de diffuser la vidéo sur les réseaux sociaux

20 Minutes avec agences

— 

L'humoriste Brahim Bouhlel à Cannes, le 14 octobre 2020.
L'humoriste Brahim Bouhlel à Cannes, le 14 octobre 2020. — Laurent VU/SIPA

Sa vidéo diffusée sur les réseaux sociaux a été jugée insultante. L’humoriste français Brahim Bouhlel – connu pour avoir joué dans Validé, une série à succès sur le rap français – a été condamné mercredi au Maroc à huit mois de prison ferme. Un influenceur franco-marocain connu sous le pseudonyme « Zbarbooking » a, lui, écopé d’un an de prison ferme, selon Marouane Rghioui, avocat de la défense.

Les deux hommes, en détention préventive depuis deux semaines, étaient poursuivis pour « diffusion d’une vidéo d’une personne sans son consentement » et « détournement de mineur ».

Les trois hommes ont présenté leurs excuses

Dans une vidéo devenue virale, Brahim Bouhlel, attablé dans un restaurant à Marrakech aux côtés de « Zbarbooking » et de l’acteur français Hedi Bouchenafa, filme trois mineurs en proférant des insultes, qui ont suscité l’indignation sur les réseaux sociaux.

Face à la polémique, les trois hommes ont présenté leurs excuses, arguant qu’il s’agissait d’une vidéo « parodique ». Hedi Bouchenafa, lui, a quitté le territoire marocain avant l’ouverture de l’enquête. « Le jugement est très dur ! C’est l’histoire d’une mauvaise blague qui mène ses auteurs devant la justice. Pourtant, ils ont sincèrement regretté les propos tenus », a déclaré Me Rghioui, ajoutant qu’il fera appel « dès demain ».