Mort de George Floyd : Reconnu coupable de meurtre, Derek Chauvin risque jusqu’à 30 ans de prison

COMPTE RENDU La justice du Minnesota prévoit une peine comprise entre 10 et 15 ans, mais le juge, qui prononcera la sentence dans deux mois, pourrait aller jusqu'à 30 ans s'il retient des facteurs aggravants

Philippe Berry

— 

Mort de George Floyd : L'ancien policier Derek Chauvin reconnu coupable de meurtre — 20 Minutes

De notre correspondant aux Etats-Unis,

Il a cligné des yeux, regardant de gauche à droite. Après trois semaines à son procès pour le meurtre de George Floyd, Derek Chauvin a écouté le juge Cahill lire le verdict du jury pour chacune des charges, mardi après-midi. Meurtre non-intentionnel au 2nd degré : « guilty ». Meurtre au 3e degré : « guilty ». Homicide involontaire : « guilty ».

Le juge congédie le jury, qui s’est mis d’accord sur ce verdict à l’unanimité en moins d’une journée. Derrière son masque chirurgical, l’ex-policier reste impassible. Son avocat, Eric Nelson, lui glisse un mot. Il hoche la tête. Un shérif adjoint lui passe les menottes. Sa liberté sous caution est suspendue. Mardi soir, un peu moins d’un an après la mort de George Floyd, Derek Chauvin devait dormir en prison. Et, comme l’a souligné la vice-présidente Kamala Harris, la ville de Minneapolis a poussé « un soupir de soulagement ». Même s’il ne s’agit que « d’un premier pas » dans la lutte contre les injustices raciales, a insisté Joe Biden.

Jusqu’à 30 ans de prison avec facteurs aggravants

Derek Chauvin sera fixé sur sa peine dans huit semaines. Dans son cas, les sentences, pour un unique crime, ne se cumulent pas. Dans le Minnesota, le juge doit suivre une grille officielle des peines. Parce qu’il n’a pas d’antécédents et qu’il a été condamné pour la version « non intentionnelle » du meurtre au 2nd degré, une charge relativement proche de « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner » en France, Derek Chauvin encourt entre 10 et 15 ans de prison.

La peine pourrait toutefois être plus lourde, « jusqu’au double du haut de la fourchette, soit 30 ans », précise à 20 Minutes l’avocat Ted Sampsell-Jones, professeur de droit à l’université Mitchell Hamline, dans le Minnesota.

Au cours des deux prochaines semaines, l’accusation va devoir justifier sa requête. Le procureur a notamment listé la « vulnérabilité » de George Floyd, privé d’oxygène alors qu’il était menotté et ne résistait plus après cinq minutes, ainsi que la présence de mineurs parmi les témoins de son meurtre. Le plus souvent, c’est un jury qui est chargé de se prononcer sur ces circonstances aggravantes, mais Derek Chauvin a renoncé à son droit, demandant au juge de trancher.

Une peine sans doute « dans le haut de la fourchette »

Le juge Cahill est réputé pour être « dur mais juste ». En 2019, il avait condamné un coach de patinage artistique à 24 ans de prison pour abus sexuel sur une mineure, alors que la grille recommandait 12 ans. Une telle décision doit être justifiée avec minutie, car elle peut faire l’objet d’un appel. Selon Ted Sampsell-Jones, la défense demandera sans doute 12,5 ans, et le procureur devrait requérir le maximum des 30 ans – voire jusqu’à 40 ans, mais c’est ici peu probable. Compte tenu de tous les éléments, l’avocat mise sur une peine dans « le haut de la fourchette » comprise entre 20 et 25 ans.

Dans le Minnesota, un détenu peut bénéficier d’un régime de liberté surveillée après avoir purgé les deux tiers de sa peine, par exemple après 16 ans pour une condamnation de 24 ans. Ces calculs seront pour plus tard. Mardi soir, l’avocat Ben Crump, entouré de la famille de George Floyd, s’est félicité d’une « victoire pour ceux qui luttent pour la justice contre l’injustice. Nous quittons Minneapolis en sachant que l’Amérique est meilleure ».