Coronavirus à Hong Kong : 49 passagers positifs sur un vol arrivant de Delhi

EPIDEMIE Les autorités hongkongaises ont décidé lundi d’interdire en urgence durant 14 jours les vols en provenance de l’Inde, du Pakistan et des Philippines

20 Minutes avec AFP
— 
Des habitants attendent de se faire tester à Hong Kong, le 12 mars 2021.
Des habitants attendent de se faire tester à Hong Kong, le 12 mars 2021. — EPN/Newscom/SIPA

Les autorités hongkongaises ont interdit, ce lundi, les vols en provenance d'Inde, des Philippines et du Pakistan après la découverte d’au moins 49 passagers d’un vol reliant New Delhi à Hong Kong positifs au coronavirus.

Les voyageurs avaient relié l’Inde à Hong Kong, le 4 avril, sur un vol de la compagnie indienne Vistara. Ce chiffre est d’autant plus important que, depuis janvier, Hong Kong enregistre moins d’une cinquantaine de cas quotidiens de contamination.

Une quarantaine de trois semaines pour les passagers

Les autorités hongkongaises ont décidé lundi d’interdire en urgence durant 14 jours les vols en provenance de l’Inde, du Pakistan et des Philippines, trois pays classés à « risque extrêmement élevé » et après avoir enregistré pour la première fois un cas local de variant du Covid-19. L’Inde fait actuellement face à une flambée de l’épidémie et un nouveau record de contaminations a été enregistré lundi alors que les 20 millions d’habitants de New Delhi sont à nouveau confinés pour une semaine.

L’appareil de la compagnie Vistara qui transportait ces passagers avait une capacité d’accueil de 188 personnes. Les autorités hongkongaises n’ont cependant pas précisé combien de voyageurs se trouvaient à bord lors de ce vol. Les cas positifs ont tous été enregistrés lors de la quarantaine de trois semaines à l’hôtel à laquelle sont soumis tous les voyageurs.

Les mesures les plus strictes du monde

Tous les passagers doivent fournir les résultats d’un test au coronavirus datant de moins de 72 heures avant leur embarquement. Hong Kong, une des villes au monde les plus densément peuplées, est parvenu à contenir jusqu’à présent la pandémie, au prix de mesures de quarantaines parmi les plus strictes au monde, de restrictions drastiques et d’un port systématique du masque par l’ensemble de la population.

Le territoire de près de 7,5 millions d’habitants a enregistré un peu plus de 11.0700 cas et 209 décès liés au coronavirus. Près de 10 % de la population avait reçu mardi une première dose de vaccin.