Coronavirus : Alerte au Vanuatu après la découverte sur le rivage d’un corps porteur du virus

EPIDEMIE Le corps correspond à celui d’un marin philippin dont le cargo avait quitté Port Vila le 10 avril

20 Minutes avec AFP

— 

Le volcan Manaro Voui, au Vanuatu, le 27 septembre 2017.
Le volcan Manaro Voui, au Vanuatu, le 27 septembre 2017. — Handout / NEW ZEALAND DEFENCE FORCE / AFP

Après la découverte du cadavre d’un homme qui était porteur du coronavirus, rejeté sur le rivage, l’archipel du Vanuatu a décidé d’isoler son île principale pendant trois jours.

Le corps correspond à celui d’un marin philippin dont le cargo avait quitté Port Vila le 10 avril, ont annoncé des sources gouvernementales. La dépouille a été découverte le 11 près d’un village situé à cinq kilomètres de la capitale.

Seulement trois cas de contamination dans l’archipel

Les autres membres de l’équipage du bateau et les policiers ayant emporté le cadavre ont tous été testés négatifs, selon les mêmes sources qui se sont exprimées sous couvert de l’anonymat. On ignore les causes du décès du marin et la raison pour laquelle son cadavre s’est retrouvé à l’eau. L’archipel n’a recensé que trois cas de contamination au coronavirus. Les trois étaient des voyageurs qui ont été testés positifs à leur arrivée.

Le Bureau national de gestion des catastrophes a dit prendre des mesures pour éviter le risque de transmission aux 200.000 habitants de l’archipel. Il a ainsi interdit pendant trois jours les vols intérieurs et internationaux au départ d’Efate, l’île où se trouve Port Vila. « Nous invitons la population à rester calme et à observer à tout moment les règles de sécurité et d’hygiène », a indiqué le Bureau.