Royaume-Uni : Une députée interpelle Boris Johnson en langue des signes

SE FAIRE ENTENDRE Chaque jour, « 20 Minutes » vous conseille une vidéo réalisée par son partenaire Brut

20 Minutes avec Brut

— 

Boris Johnson, le Premier ministre britannique au Parlement, le 10 mars 2021.
Boris Johnson, le Premier ministre britannique au Parlement, le 10 mars 2021. — JESSICA TAYLOR / AFP / UK PARLIAMENT

« Si le Premier ministre ne comprend pas, imaginez ce que ressentent ceux qui dépendent de la langue des signes. » Au Parlement britannique, la députée Vicky Foxcroft a choisi la langue des signes pour interpeller le Premier ministre, Boris Johnson, sur l’absence d’interprète pour les sourds et malentendants. « 2,6 millions de livres dépensées pour la nouvelle salle de presse, et toujours pas d’interprète », regrette-t-elle.

En France, Marion Béguier, interprète en langue des signes, déplore également un manque d’interprétation des politiques. « Aujourd’hui, dans les médias, il y a encore trop peu d’accessibilité pour les personnes sourdes », constate-t-elle. « Il faut étendre l’accessibilité dans les médias, la télévision mais aussi dans le secteur judiciaire, médical pour l’éducation des enfants sourds », estime-t-elle.

Retrouvez l’intégralité de la vidéo avec notre partenaire Brut :