Coronavirus : A l’heure où la France se reconfine, certains pays européens allègent leurs restrictions

DECONFINEMENT Portugal, Grèce, Royaume-Uni, Allemagne… A contre-courant de la France, certains de nos voisins entament progressivement leur déconfinement

M.A. avec AFP

— 

Les terrasses de restaurants ont rouverts en Espagne (ici à Guadalajara) le 12 février 2021
Les terrasses de restaurants ont rouverts en Espagne (ici à Guadalajara) le 12 février 2021 — CHINE NOUVELLE/SIPA
  • Après une tolérance pour le week-end de Pâques, les nouvelles mesures de restriction, étendues à tout le territoire, ont débuté ce mardi en France, pour quatre semaines.
  • Mais pour certains de nos voisins, qui ont confiné plus tôt, l’heure est au déconfinement.
  • Allemagne, Grèce, Portugal, Royaume-Uni… Certains pays européens ont décidé d’alléger progressivement leurs mesures de restriction, cette semaine.

A l’heure où la France entame quatre semaines de confinement (allégé) pour faire face à la troisième vague de l’épidémie de coronavirus, certains pays d’Europe, dont la situation sanitaire s’améliore, commencent à alléger leurs mesures de restrictions.

Portugal, Grèce, Royaume-Uni… Pour les pays qui ont confiné plus tôt, c’est presque l’heure d’un retour à la vie normale. 20 Minutes fait le point sur ces voisins européens qui entament un processus de déconfinement.

  • Le Portugal

Après le retour des élèves à l’école primaire, le 15 mars dernier, le Portugal entame la deuxième étape d’un plan de déconfinement progressif pour éviter une reprise de l’épidémie de Covid-19. Le pays a rouvert les musées, les collèges et les terrasses de café, ce lundi, plus de deux mois après leur fermeture. Les cours collectifs restent interdits dans les salles de sport et les rassemblements sont toutefois encore limités à quatre personnes par table sur les terrasses de café.

Confronté à une explosion des cas de Covid-19 après les fêtes de fin d’année, qui a provoqué une saturation des hôpitaux, le gouvernement avait imposé un deuxième confinement général à la mi-janvier, suivi une semaine plus tard par la fermeture des écoles. Pour favoriser ce retour en sécurité dans les écoles, le Portugal s’appuie sur un dépistage de masse et un plan de vaccination du personnel enseignant. Selon la deuxième phase du plan de déconfinement du gouvernement, les lycées, les universités et les salles de spectacle devront attendre jusqu’au 19 avril pour rouvrir et les restaurants devront attendre début mai.

Les autorités ont décidé de maintenir les restrictions de voyages. Les vols en provenance et à destination du Brésil et du Royaume-Uni restent suspendus pour limiter la propagation des nouveaux variants, tandis que les contrôles aux frontières terrestres entre le Portugal et l’Espagne, dont le passage est limité à quelques exceptions, ont été prolongés jusqu’à la mi-avril.

  • La Grèce

Malgré un nombre de contaminations et de décès liés au Covid-19 toujours élevé, la Grèce a elle aussi décidé d’alléger les restrictions. Lundi, tous les magasins de détail ont rouvert, à part les grands magasins et les centres commerciaux. Les déplacements en voiture seront à nouveau autorisés pour de courtes distances durant les week-ends, pour les familles ou des groupes allant jusqu’à trois personnes, pour faire de l’exercice ou des activités en extérieur. Ferme soutien du passeport vaccinal européen, la Grèce espère démarrer sa saison touristique mi-mai et en tirer des revenus grandement nécessaires.

  • L’Allemagne

A contre-courant du reste de l’Allemagne, où certains appellent à un nouveau tour de vis face à la troisième vague de Covid-19, l’Etat régional de Sarre a rouvert, ce mardi, les terrasses de café et de restaurant, les cinémas et les salles de sport. Frontalière de la France et du Luxembourg, la Sarre est le premier Etat régional allemand à lever partiellement les restrictions : dorénavant cafés et restaurants, fermés depuis cinq mois, pourront accueillir leur clientèle en extérieur mais avec des règles strictes. Ainsi cinq personnes maximum, de deux foyers différents, pourront prendre place à une table si elles ont effectué au préalable une réservation et si elles laissent leurs coordonnées. Pour les tablées plus larges, les clients devront présenter un test de dépistage négatif du jour même. Les sports de contact comme le football sont également à nouveau autorisés avec un test négatif. Les salles de fitness peuvent aussi rouvrir dans des conditions limitées avec un sportif pour 15 m2 et un test négatif.

En Sarre, la levée partielle des restrictions ne restera autorisée que si le taux d’incidence sur 7 jours reste stable sous la barre des 100 pour 1.000 habitants. Mais cet assouplissement des restrictions pourrait ne pas durer. Le gouvernement d’Angela Merkel s’est dit favorable, ce mercredi, à la mise en place d’un « verrouillage court et uniforme » dans toute l’Allemagne pour endiguer la hausse des infections, a indiqué une porte-parole.

  • Le Royaume-Uni

Les Britanniques vont pouvoir retrouver le chemin des terrasses des pubs, lundi prochain. Le 12 avril, les commerces non essentiels comme les coiffeurs, des terrasses des pubs ou des salles de gyms vont rouvrir au Royaume-Uni. Après un confinement de plusieurs semaines, l’Angleterre a d’abord rouvert ses écoles le 8 mars, avant d’alléger certaines mesures la semaine dernière. Le 29 mars, l’injonction de « rester à la maison » a été levée, même s’il est conseillé de continuer à travailler à domicile si possible et d’éviter les transports en commun.

Les groupes de six personnes ou les membres de deux foyers différents sont désormais autorisés à se réunir mais uniquement dehors, ce qui inclut les jardins privés. La pratique du tennis, golf, basket, de la natation ou d’autres sports se déroulant en plein air a elle aussi pu reprendre. Les mariages, jusqu’ici réservés à des cas exceptionnels, peuvent reprendre, avec six personnes maximum. Partir en voyage à l’étranger reste interdit et ne sera autorisé qu’à partir du 17 mai au plus tôt.