Syrie : Les corps de trois Libanaises portées disparues retrouvés sur la côte, une enquête en cours

NOYADE Les corps ont été rapatriés dans leur pays d’origine après identification des victimes par leur père

20 Minutes avec agences

— 

Le drapeau du Liban (illustration).
Le drapeau du Liban (illustration). — jorono / Pixabay

Les corps de trois sœurs libanaises, portées disparues dans leur pays d’origine, ont été retrouvés ce vendredi sur une côte de la Syrie voisine ce week-end. Leur disparition avait été signalée lundi 29 mars à Bziza, un village au nord du pays. « Les autorités syriennes ont trouvé vendredi les corps de trois jeunes femmes », a indiqué un responsable sécuritaire libanais. « Après avoir vu des photos, nous les avons contactées pour confirmer qu’il s’agissait bien des trois disparues. »

Une tentative de migration ?

Les trois corps étaient probablement arrivés dans les eaux syriennes en raison des courants. Le père des victimes a ensuite confirmé leur identité et les dépouilles de ses trois filles ont été rapatriées au Liban ce dimanche, selon l’agence de presse syrienne Sana. Un examen médico-légal a révélé que les trois jeunes femmes s’étaient noyées trois jours plus tôt.

Une enquête est en cours au Liban et la famille des victimes a été interrogée. Les pistes d’un enlèvement, d’une tentative de migration ou de suicide sont envisagées. Ces derniers mois, des dizaines de Libanais ont tenté de fuir la pauvreté dans ce pays en plein effondrement économique. Beaucoup ont perdu la vie en tentant la traversée de la Méditerranée.