Mozambique : L’armée lance des opérations pour reprendre Palma aux djihadistes

COMBATS Selon le commandant des opérations à Palma, Chongo Vidigal, « un nombre important de terroristes ont été abattus »

20 Minutes avec AFP
— 
Un militaire attend au port de Pemba des réfugiés de la ville de Palma au Mozambique, le 1er avril 2021.
Un militaire attend au port de Pemba des réfugiés de la ville de Palma au Mozambique, le 1er avril 2021. — AFP

Le pouvoir ne veut pas laisser le temps aux djihadistes de s’installer à Palma, une ville du Mozambique tombée dans la nuit du 26 au 27 mars après une sanglante attaque le 24. Pour cela, les militaires ont lancé des opérations, toujours en cours, contre les rebelles. « Un nombre important de terroristes ont été abattus », a déclaré dimanche le commandant des opérations à Palma, Chongo Vidigal.

Dans la ville ravagée de 75.000 habitants, dont les premières images depuis l’attaque ont été diffusées à la télévision locale, le responsable militaire a ajouté pouvoir sentir « l’odeur des cadavres des terroristes ». Les images ont montré quelques corps gisant encore dans les rues, des maisons en ruines et des véhicules en cendres. Quelques civils aussi, récupérant de la nourriture. L’attaque, revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) a tué officiellement des dizaines de civils, policiers et militaires. Le nombre réel de victimes n’est pas encore connu.