Etats-Unis : Un des policiers du Capitole percutés par une voiture est décédé, le suspect armé a été abattu

FAITS DIVERS Un suspect a foncé sur des policiers au niveau d’une barrière de sécurité et est sorti armé d’un couteau, dans une attaque qui ne « paraît pas liée au terrorisme », selon la police

P.B. avec AFP

— 

Etats-Unis : Un policier du Capitole percuté par une voiture est décédé — 20 Minutes

La police du Capitole de Washington à nouveau endeuillée. Trois mois après l’attaque du 6 janvier, une voiture a foncé sur deux policiers au niveau d’une barrière de sécurité à la mi-journée, vendredi. L’un des agents a succombé à ses blessures, et le suspect, sorti du véhicule armé d’un couteau, a été abattu, a confirmé lors d’une conférence de presse la cheffe par intérim de l’US Capitol Police Yogananda Pittman. Selon les autorités, cette attaque « ne paraît pas liée au terrorisme ».

A 13h02, vendredi, une voiture a « percuté nos deux officiers avant d’emboutir une barrière de sécurité », a précisé Yogananda Pittman. Le choc a été violent, avec le pare-chocs détruit, le pare-brise brisé et l’airbag déployé. « Le suspect est sorti du véhicule armé d’un couteau. Il a refusé d’obéir aux ordres avant d’effectuer un brusque mouvement en direction des officiers », précise la responsable. Des policiers ont alors fait feu, blessant grièvement le suspect, qui est décédé à l’hôpital.

Le policier décédé a été identifié comme Billy Evans, qui portait l'uniforme depuis 18 ans.

Pas de liens terroristes apparents

Le Capitole a été bouclé à la mi-journée mais il n’y a « plus de menace », a précisé un responsable de la police de Washington. Selon lui, au vu des premiers éléments, l’attaque ne « paraît pas liée au terrorisme », et le suspect n’était pas connu des forces de police.

L’enceinte du Capitole avait été placée sous très haute protection après l’attaque du 6 janvier, lors de laquelle plusieurs milliers de partisans de Donald Trump s’étaient jetés à l’assaut du siège du Congrès. Certaines des barrières de protection avaient été retirées récemment, et le périmètre de sécurité resserré autour du siège du Parlement américain.