Pakistan : TikTok à nouveau autorisé après une deuxième interdiction par les autorités

CENSURE TikTok avait déjà été brièvement interdit dans le pays en octobre dernier

20 Minutes avec agences
— 
Le logo de l'application TikTok. (illustration)
Le logo de l'application TikTok. (illustration) — Jaap Arriens/Sipa USA/SIPA

Le Pakistan a levé ce jeudi l’interdiction en vigueur contre TikTok, bannie pour diffusion de contenus « immoraux et contraires à l’éthique ». C’était la deuxième fois que l’application était interdite dans le pays.

Les autorités sont revenues sur leur décision après que TikTok s’est engagé à prendre des mesures. « L’application nous a promis de filtrer et modérer les contenus », a déclaré Jahanzeb Mehsud, un avocat de l’agence de Télécommunications du Pakistan. TikTok s’est félicité de cette décision.

Internet les médias très contrôlés au Pakistan

En mars, une cour de justice de Peshawar avait ordonné aux régulateurs des télécoms de bannir l’application pour diffusion de vidéos jugées contraires aux valeurs extrêmement conservatrices du pays. L’application chinoise avait déjà accepté de modérer les contenus après une première et brève interdiction en octobre.

Un conseiller du Premier ministre avait accusé l’application de promouvoir « l’exploitation, l’objectification et la sexualisation » des jeunes filles. Les défenseurs de la liberté d’expression critiquent depuis longtemps la censure et le contrôle d’ Internet et des médias par les autorités pakistanaises. En 2020, YouTube avait déjà été visé par des mesures de la part des régulateurs des télécommunications.