Etats-Unis : Un enfant mexicain de 9 ans meurt en tentant de traverser la frontière

DRAME Une femme et deux enfants ont été retrouvés sur une île au milieu du fleuve

20 Minutes avec AFP
— 
Des migrants mexicains tentant de rejoindre les Etats-Unis par le Rio Grande.
Des migrants mexicains tentant de rejoindre les Etats-Unis par le Rio Grande. — Dario Lopez-Mills

Un drame de plus à la frontière américaine. Un enfant âgé de 9 ans est mort alors qu’il tentait d’entrer aux Etats-Unis en traversant le Rio Grande, ont annoncé les autorités américaines. Les secours ont pris en charge samedi trois personnes retrouvées inconscientes sur une île au milieu du fleuve. Il s’agissait d’une femme  Guatémaltèque, de son enfant de nationalité mexicaine, âgé de 3 ans, et d’un autre enfant de 9 ans. Ce dernier n’a pu être ranimé.

Ce drame intervient alors que les Etats-Unis font face à une forte augmentation des arrivées à la frontière : plus de 100.000 migrants en situation irrégulière ont été arrêtés en février à la frontière sud, dont près de 20.000 personnes en famille et 10.000 mineurs isolés. Les flux ont encore augmenté en mars, avec une moyenne de 5.000 arrivées par jour.

Un « appel d’air » critiqué par les républicains

Des règles sanitaires édictées au début de la pandémie autorisent les Etats-Unis à refouler immédiatement tous les adultes isolés, ainsi que les familles. Mais le pays a de plus en plus de mal à renvoyer les familles vers le Mexique, notamment quand elles ont de jeunes enfants (moins de 7 ans). Quant aux mineurs arrivés seuls, ils sont placés dans des locaux des gardes-frontières, avant d’être transférés vers des structures d’accueil plus adaptées en attendant de localiser des membres de leur famille ou des tuteurs à qui les confier.

Accusé par les républicains d’avoir créé un « appel d’air » à la frontière, le président Joe Biden a relativisé jeudi la situation et défendu ses politiques. « C’est inhumain ce qu’il se passe », a rétorqué vendredi le sénateur républicain Ted Cruz, après avoir visité un centre de rétention à Donna, dans son Etat du Texas.