Italie : A Venise, les paquebots de croisière désormais interdits d'accès au centre historique

PATRIMOINE Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, Venise est fragilisée par le nombre incessant de navires de croisière

20 Minutes avec agences

— 

Paquebot de croisière à Venise.
Paquebot de croisière à Venise. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Les paquebots ne pourront plus approcher de l’iconique Place Saint Marc à Venise et seront pour l’instant contraints de jeter l’ancre au port industriel de la ville. Telle est l’annonce qu’a fait, ce jeudi, le gouvernement italien.

C’est une décision prise « afin de protéger un patrimoine culturel et historique qui appartient non seulement à l’Italie, mais au monde entier », ont déclaré les ministres de la Culture, du Tourisme, de l’Environnement et des Infrastructures, dans un communiqué commun.

Quelle solution pour la circulation des gros navires ?

Ils ont souligné que le port industriel représentait une solution « temporaire ». Ils ont également « lancé un appel à contribution » pour trouver « une solution définitive au problème de la circulation des gros navires à Venise » en créant un nouveau terminal hors de la lagune de la ville historique.

Avant la pandémie de Covid-19, les paquebots déversaient chaque année des millions de visiteurs à Venise, fragilisant toujours un peu plus la ville historique inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Plusieurs incidents impliquant des navires de croisière ont eu lieu ces dernières années.