Crash d'un avion: Cinquante morts et une enquête qui prendra du temps

ETATS-UNIS Les deux boîtes noires ont été retrouvées...

J.M. avec agence

— 

L'accident d'un avion américain jeudi soir dans l'Etat de New York a fait 49 morts, les 48 personnes à bord plus une personne au sol, ont annoncé vendredi les autorités locales.
L'accident d'un avion américain jeudi soir dans l'Etat de New York a fait 49 morts, les 48 personnes à bord plus une personne au sol, ont annoncé vendredi les autorités locales. — AFP

Un avion de ligne s'est écrasé dans la nuit de jeudi à vendredi sur une maison près de l'aéroport de Buffalo, au nord de l'Etat de New York, faisant 50 morts selon le dernier bilan. Le crash a eu lieu vers 22h20 heure locale (4h20 à Paris).

L'appareil, un Bombardier Dash 8 Q400 de la compagnie Continental Airlines affrété par Colgan Air, s'est écrasé cinq minutes environ avant l'atterrissage prévu sur l'aéroport de Buffalo, situé à 8 km de là, selon un responsable local. Pour la chaîne CNN, l'appareil arrivait de Newark, dans le New Jersey, près de New York, et le crash a eu lieu dans une banlieue résidentielle.

Aucun survivant

«Il n'y a aucun survivant» dans l'avion qui transportait 48 personnes déclarées, et un membre d'équipage qui n'était pas en service, a déclaré à la presse la porte-parole de la police de l'Etat, Rebecca Gibbons. Au moins une autre victime se trouvait au sol au moment de l'impact. Le «Buffalo News» rapporte que douze habitations de la zone résidentielle ont du être évacuées en raison des fumées toxiques.

Les pompiers ont pu intervenir très rapidement, leur caserne se situant à proximité du lieu du sinistre. Une chance, car l'appareil, qui transportait 2,6 tonnes de kérosène, a explosé lors de l'impact, causant immédiatement un incendie.

L'enquête commence et prendra du temps

Selon le coordinateur des secours, «les lieux sont bouclés par la police et une enquête va commencer». Un responsable du comté a indiqué que rien ne semblait anormal à bord de l'appareil avant l'accident. «J'ai été informé que l'avion avait seulement disparu des écrans-radar», a-t-il expliqué. Il neigeait sur la région au moment de l'accident, un phénomène habituel en cette saison. Un témoin de l'accident raconte que l'avion est tombé «en piqué» vers sa voiture. «L'aile gauche était légèrement vers le bas, penchée sur le côté si vous voulez. C'était une trajectoire directe vers le bas», a-t-il décrit.

Les deux boîtes noires de l'appareil ont été retrouvées. Elles vont être analysées. «Les deux boîtes noires ont été retrouvées vendredi en fin de matinée mais on ignore encore dans quel état elles se trouvent», a précisé un porte-parole du National Transportation Safety Board (NTSB), l'organisme chargé de l'enquête. «Nous chercherons tout ce qui est susceptible d'avoir causé l'accident. Cela prendra du temps», a expliqué Steve Chealander, autre porte-parole du NTSB. Quatorze enquêteurs sont arrivés sur les lieux vendredi matin. Le canadien Bombardier, constructeur de l'avion, a aussi dépêché une équipe d'experts. Selon le FBI rien n'indique que l'accident soit du à un attentat.

Une série d'«explosions secondaires»


David Luce, qui habite à environ 150 mètres du lieu de l'accident, a entendu une énorme explosion et vu des flammes d'environ 15 mètres de haut. Il raconte que «le bruit a été assez fort, puis s'est arrêté». Ensuite, «une ou deux secondes plus tard, il y a eu une explosion assourdissante. J'ai cru que quelque chose avait heurté notre maison. Toute la maison a tremblé», explique-t-il.

«Il y a eu une première explosion, puis comme des tirs... ensuite des explosions secondaires qui ont duré une dizaine de minutes», décrit David Luce. L'homme est alors sorti de chez lui et a vu la carcasse de l'avion écrasée sur une maison. «La maison était aplatie. Il n'y avait plus de maison, seulement un tas de décombres qui continuait à brûler».

La veuve d'une victime du 11 septembre était dans l'avion

La veuve d'une victime des attentats du 11 septembre 2001 a péri dans le crash alors qu'elle devait participer à une cérémonie en mémoire de son mari. Beverly Eckert se rendait jeudi à Buffalo pour commémorer ce qui aurait dû être le 58e annivesaire de son mari Sean Rooney, décédé dans l'attentat contre le World Trade Center. «Nous savons qu'elle était à bord. Elle est avec lui, maintenant», a déclaré sa soeur, Sue Bourque, au quotidien Buffalo News.



A regarder, les lieux du drame filmés par des voisins



Et par CNN


La déroulement des événements