Coronavirus : La livraison de vaccins aux pays défavorisés, via le système Covax, va prendre du retard

EPIDEMIE La livraison de vaccins anti-Covid est retardée, faute de licence d’exportation de l’Inde qui fait face à une demande locale accrue

20 Minutes avec AFP
— 
Un employé décharge des cartons de vaccins Oxford / AstraZeneca Covid-19, livrés dans le cadre de l'initiative Covax dirigée par l'ONU
Un employé décharge des cartons de vaccins Oxford / AstraZeneca Covid-19, livrés dans le cadre de l'initiative Covax dirigée par l'ONU — Amanuel SILESHI / AFP

Mauvaise nouvelle. La livraison de vaccins anti-Covid aux pays défavorisés via le système Covax va être retardée, « faute d’avoir obtenu des licences d’exportation pour les doses supplémentaires de vaccins (…) produites par le Serum Institute of India (SII) qui devaient être expédiées en mars et avril », a expliqué ce jeudi un porte-parole de l’Alliance du Vaccin (Gavi) qui co-pilote le système Covax avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi).

Ces retards dans l’octroi de nouvelles licences d’exportation « sont dus (…) à la demande accrue de vaccins » en Inde, qui est confrontée au retard des vaccinations et au regain des contaminations, a-t-il ajouté. Aussi, a-t-il dit, « Covax est en pourparlers avec le gouvernement indien afin de s’assurer que les livraisons soient faites le plus rapidement possible ».

Des doses à 20 % de la population de près de 200 pays et territoires

Le système international Covax vise à fournir cette année des doses à 20 % de la population de près de 200 pays et territoires, et comporte un mécanisme de financement visant à aider 92 pays défavorisés.

Selon un accord établi entre Gavi et le SII, ce dernier est tenu de fournir à Covax des doses du vaccin AstraZeneca/Oxford (fabriquées en Inde) à destination de 64 pays défavorisés, en échange d’un soutien financier pour muscler les capacités de production de l’institut indien, a indiqué le porte-parole de l’Alliance du Vaccin. « SII s’est engagé à ce que, parallèlement à l’approvisionnement de l’Inde, il donne la priorité à la solution multilatérale Covax pour une distribution équitable », a-t-il insisté.

L’Inde, plus grand fabricant de vaccins au monde

L’Inde, le deuxième pays le plus peuplé du monde, a enregistré plus de 11,7 millions de cas de Covid-19 et déplore au total plus de 160.000 décès, ce qui en fait le troisième pays le plus touché après les Etats-Unis et le Brésil.

Plus grand fabricant de vaccins au monde, le pays a lancé une campagne ambitieuse visant à vacciner 300 millions de personnes d’ici la fin du mois de juillet mais elle connaît un sérieux retard avec, à peine, 50 millions d’individus vaccinés jusqu’ici.

Un bond à plus de 40.000 nouvelles contaminations quotidiennes actuellement menace les progrès enregistrés alors que le nombre de nouveaux cas quotidiens était tombé à moins de 9.000 début février, après le pic des 100.000 par jour atteint en septembre.