Canal de Suez : La navigation « temporairement suspendue » jusqu’à remise à flot du navire bloquant le passage

TRAFIC MARITIME La société japonaise Shoei Kisen Kaisha, propriétaire du porte-conteneur géant qui bloque la navigation, a déclaré qu’il était « extrêmement difficile » de le renflouer

20 Minutes avec AFP
— 
Le navire Ever Given, bloqué en travers du Canal de Suez, le 24 mars 2021.
Le navire Ever Given, bloqué en travers du Canal de Suez, le 24 mars 2021. — AFP

La voie est toujours impraticable. La navigation dans le canal de Suez a été « temporairement suspendue » jusqu’à la remise à flot du navire géant bloquant le trafic maritime depuis mercredi matin, a annoncé ce jeudi l’Autorité égyptienne du canal de Suez (SCA).

« Les autorités maritimes ont indiqué que 13 navires du convoi nord (en provenance de la Méditerranée) via Port Said qui devaient passer (…) sont à l’arrêt dans des zones d’attente jusqu’à la remise à flot complète » du navire, a déclaré George Safwat, le porte-parole de la SCA.

Il est « extrêmement difficile » de renflouer le porte-conteneur

La société japonaise Shoei Kisen Kaisha, qui a annoncé ce jeudi qu’elle était la propriétaire du porte-conteneur géant qui bloque la navigation sur le canal de Suez, a déclaré qu’il était « extrêmement difficile » de le renflouer.

« En coopération avec les autorités locales et Bernhard Schulte Shipmanagement, nous tentons de renflouer (le navire) mais c’est extrêmement difficile », a indiqué sur son site Internet Shoei Kisen Kaisha.

Le transport maritime mondial ralenti

L’Egypte tente ce jeudi de dégager un porte-conteneur géant qui bloque depuis la veille la navigation sur le canal de Suez, route commerciale clé entre l’Europe et l’Asie, un incident qui pourrait ralentir le trafic maritime mondial encore plusieurs jours.

L’incident survenu dans la nuit de mardi à mercredi entraîne des embouteillages massifs de navires et d’importants retards de livraison de pétrole et autres produits commerciaux. La nouvelle a fait bondir les cours du pétrole mercredi. Selon une carte évolutive du site vesselfinder, des dizaines de navires attendent aux deux extrémités du canal et dans la zone d’attente située au milieu du canal.