Critiqué sur sa fortune, Elon Musk répond aux attaques de Bernie Sanders sur Twitter

DESACCORD Le démocrate a jugé « intéressante » l'exploration spatiale mais a déclaré estimer plus importants les problèmes posés aux Etats-Unis par une inégalité aussi « immorale » qu’« intenable »

20 Minutes avec agence

— 

Elon Musk, le 1er décembre 2020.
Elon Musk, le 1er décembre 2020. — Hannibal Hanschke/AP/SIPA

Bernie Sanders et Elon Musk ont récemment eu un bref désaccord sur Twitter. L’ancien candidat à l’élection présidentielle américaine avait ouvert les hostilités ce jeudi en jugeant « immoral » et « intenable » le « niveau d’inégalité et de cupidité » observé en ce moment aux Etats-Unis. Il en voulait pour preuve le fait que Jeff Bezos et Elon Musk étaient à eux deux plus riches que les 40 % les moins aisés de la population du pays.

Le fondateur de SpaceX et directeur de Tesla n’a pas hésité à répondre à Bernie Sanders trois jours plus tard. « J’accumule les ressources destinées à rendre possible une vie multiplanétaire et à étendre la lumière de la conscience humaine jusqu’aux étoiles », a ainsi à son tour écrit Elon Musk sur le réseau social. Le vif échange ne s’est cependant pas arrêté là puisque le démocrate a commenté cette publication.

Des priorités différentes

Bernie Sanders a en effet qualifié le niveau d’inégalité dans son pays d'« obscène » et de « menace pour notre démocratie ». « Les voyages dans l’espace sont une idée intéressante », a-t-il admis. Le politicien de 79 ans a néanmoins rappelé qu’il était plus important de « se concentrer sur la Terre et créer un système fiscal progressiste afin que les enfants n’aient plus faim, que les gens aient un toit et que chaque Américain bénéficie d’une assurance-santé ».

Le site Futurism a indiqué que le budget annuel alloué par les Etats-Unis à la Nasa pour l’exploration spatiale s’élevait à 22 milliards de dollars (environ 18,5 milliards d’euros). Le budget de fonctionnement du pays est quant à lui de 5.000 milliards de dollars, soit 4.200 milliards d’euros.