Moyen-Orient : Emmanuel Macron félicite le pape François pour son voyage en Irak

DIPLOMATIE Le président français voit dans cette visite « un tournant » pour le Moyen-Orient

20 Minutes avec AFP
— 
Le pape François avec le président irakien, Barham Salih, à l’aéroport de Bagdad le 8 mars 2021.
Le pape François avec le président irakien, Barham Salih, à l’aéroport de Bagdad le 8 mars 2021. — Iraq President's press office//S

Pour la quatrième fois depuis le début du quinquennat, Emmanuel Macron et le pape François se sont parlé. Lors de cet entretien téléphonique dimanche, à la demande du pape selon l’Elysée, le président en a profité pour féliciter le souverain pontife pour son récent voyage en Irak.

Emmanuel Macron a « tout d’abord souhaité féliciter le Pape François pour son voyage historique en Irak et revenir sur son impact et importance, le qualifiant de véritable tournant pour la région », c’est-à-dire le Moyen-Orient, selon la présidence. Pendant trois jours, début mars, François a effectué la première visite d’un souverain pontife en Irak, un pays régulièrement secoué par des violences, où il s’est rendu à Bagdad, Mossoul et Qaraqosh, dans le Nord supplicié par les jihadistes.

Le djihadisme également au menu des discussions

Le président et le pape ont également « partagé leurs réflexions et inquiétudes face aux crises qui déstabilisent de nombreuses régions du monde : l’expansion du djihadisme en Afrique, que ce soit au Sahel ou sur la côte est du continent ; la situation au Liban et plus largement de l’instabilité causée par les pays qui usent de la diplomatie religieuse à des fins politiques », a ajouté l’Elysée. Le président, qui s’était rendu au Vatican en juin 2018, a en outre évoqué avec le pape « les défis du monde post-Covid, sujet du livre publié par le Saint-Père en décembre », a-t-on précisé de même source.