Royaume-Uni : Les personnes vaccinées pourront bientôt prendre part à des croisières pour nulle part

TOURISME Le navire « Britannia » fera découvrir le littoral du pays à ses passagers lors de voyages de trois, quatre ou six nuits sans escales

20 Minutes avec agence

— 

Des navires de la compagnie britannique P&O Cruises, le 17 mai 2020.
Des navires de la compagnie britannique P&O Cruises, le 17 mai 2020. — Paul Dibben/Cover Images/SIPA

Le spécialiste britannique des croisières P & O Cruises a récemment annoncé le lancement cet été de voyages sans destination précise. Les bateaux partiront de Southampton ( Royaume-Uni) entre le 27 juin et le 18 septembre 2021.

Seuls les résidents du pays vaccinés contre le Covid-19 auront le droit d’embarquer, indique CNN. Les trajets ne comporteront aucune escale. Ils ne seront pas non plus déterminés à l’avance.

« Là où il fait beau et chaud »

« Nous allons réellement regarder les prévisions météorologiques pour chaque croisière, a précisé ce lundi Paul Ludlow, président de P & O Cruises, dans un communiqué. Notre but sera d’emmener nos bateaux là où il fait beau et chaud ». Les voyageurs ne s’éloigneront cependant pas des côtes britanniques. Ces croisières pour nulle part auront lieu à bord du navire Britannia.

En fonction des dates de départ, les passagers resteront en mer trois, quatre ou six nuits. Le 7 août, le bateau Iona effectuera par ailleurs son voyage inaugural et fera découvrir à ses occupants les îles écossaises pendant sept jours. Les billets pour l’ensemble des croisières proposées seront mis en vente le 22 mars.

Un voyage sans quitter le navire

Les voyageurs ne pourront admirer les paysages que de loin et sans quitter le navire. A bord, ils pourront néanmoins assister à plusieurs spectacles et prendre leurs repas dans les différents restaurants et bars des deux bateaux de croisière. P & O Cruises a promis à ses clients « de la gastronomie, des snacks au bord de la piscine, des cocktails, du café, du shopping, des spas […] et des paysages maritimes à n’en plus finir ».

« Nous espérons sincèrement que nos passagers vont pouvoir profiter de leurs vacances cet été […] après le stress et les défis de l’année qui vient de passer », a commenté Paul Ludlow. Le dirigeant a aussi évoqué « les incertitudes liées aux voyages à l’étranger cet été » pour promouvoir ses offres locales.