Deux suspects relâchés dans l'enquête sur les incendies en Australie

CATASTROPHE Leur comportement suspect avait été rapporté à la police, aucune charge n'a été retenue contre eux...

J.M. avec agence

— 

Alors que le sud-est de l'Australie connaît une vague de chaleur sans précédent depuis fin janvier, de violents feux de forêts se sont déclenchés le 7 février dernier.
Alors que le sud-est de l'Australie connaît une vague de chaleur sans précédent depuis fin janvier, de violents feux de forêts se sont déclenchés le 7 février dernier. — REUTERS

Deux personnes, arrêtées dans le cadre de l'enquête sur les incendies meurtriers dans le Sud-Est de l'Australie, ont été remises en liberté ce jedui, sans qu'acune charge ne soit retentue contre elles. Les autorités ont cependant maintenu qu'au moins un feu avait été délibérément déclenché. Les deux hommes avient été interpellés dans le nord de l'Etat du Victoria, ravagé par les flammes, à la suite d'un appel téléphonique à la police signalant leur comportement suspect.

La police recherche donc toujours les auteurs des incendies volontaires, dont l'un a fait plus de 20 morts. «L'enquête en est à sa phase initiale», a précisé un communiqué.

D'autres incendies suspects

«Nous sommes sûrs que l'incendie de Churchill a été délibérément déclenché», a déclaré Christine Nixon, préfet de police de l'Etat du Victoria, faisant référence à un feu qui a tué 21 personnes. «Et nous avons reçu des informations qui rendent suspect l'incendie de Marysville», dans lequel 15 personnes ont péri, a-t-elle ajouté.

Le Sud-Est de l'Australie est ravagé depuis samedi par des incendies qui ont fait au moins 181 morts alors que le bilan pourrait dépasser les 200 morts à mesure que les secours progressent dans les zones sinistrées.