Etats-Unis : « Sex addiction », religion, armes à feu… Ce que l’on sait sur le tireur d’Atlanta

ENQUETE Inculpé pour huit meurtres, Robert Aaron Long, 21 ans, a assuré que ses attaques qui ont visé des salons de massage asiatiques n’avaient pas de « mobile raciste » mais il a évoqué un acte lié à des pulsions sexuelles

P.B.
— 
Robert Aaron Long, 21 ans, a reconnu être l'auteur de trois fusillades qui ont fait 8 morts à Atlanta, le 16 mars 2021.
Robert Aaron Long, 21 ans, a reconnu être l'auteur de trois fusillades qui ont fait 8 morts à Atlanta, le 16 mars 2021. — POLICE

Une cavale meurtrière de plusieurs heures et encore beaucoup de questions. Mercredi, Robert Aaron Long, un Américain de 21 ans, a reconnu être l’auteur de trois fusillades qui ont fait huit morts dans des salons de massage de la région d’Atlanta, la veille. Il a été inculpé pour huit meurtres, quatre à Cherokee County et quatre à Atlanta.

Dans un contexte de forte hausse des agressions contre la communauté asiatique aux Etats-Unis depuis la pandémie de coronavirus, le tireur a assuré aux autorités que ses attaques n’avaient pas de « mobile raciste ». Long, qui a grandi dans un milieu très religieux, a évoqué son addiction au sexe et sa volonté de viser des « lieux de tentation ».

« Pas de mobile raciste »

Six des huit victimes sont des femmes d’origine asiatique. Robert Aaron Long a-t-il spécifiquement visé cette communauté ? « L’enquête ne fait que commencer », a répondu Rodney Bryant, le chef par intérim de la police d’Atlanta, qui n’a pas voulu préciser si la piste de crimes « haineux » était considérée. Robert Aaron Long, qui est passé aux aveux mardi soir, a assuré aux enquêteurs qu’il n’y avait pas de « mobile raciste » derrière son attaque. Facebook a confirmé mercredi qu’une capture d’écran présentée comme un post anti-asiatique du suspect circulant en ligne était un montage.

« Sex addiction » et des « lieux de tentation »

« Il a insinué qu’il avait des problèmes d’addiction sexuelle potentielle, et pourrait avoir fréquenté plusieurs de ces lieux dans le passé », ont expliqué les autorités locales. Selon elles, Robert Aaron Long considérait ces salons de massage comme « des lieux de tentation qu’il voulait éliminer ». Il a été arrêté 250 km plus au sud, en route pour la Floride voisine, « peut-être pour perpétrer d’autres attaques », a précisé la maire d’Atlanta Keisha Lance Bottoms. Une arme a été retrouvée dans son véhicule.

« Guns, family, God »

Selon les autorités, Robert Aaron Long était titulaire d’un permis de chasse et a acheté légalement l’arme utilisée dans ses attaques peu de temps avant de passer à l’acte. Un ancien camarade de lycée l’a décrit au site The Daily Beast comme un élève « très religieux » avec un père « pasteur ou responsable de la jeunesse » mais qui ne semblait « pas violent ». Sur un profil Instagram privé qui lui appartiendrait, selon le Daily Beast, il listait « guns, family et God » (armes, famille et Dieu) dans sa biographie.


L’Eglise baptiste de Crabapple qu’il fréquentait a retiré une vidéo de 2018 dans laquelle il parlait de son second baptême et de la parabole du fils prodigue. Les responsables de la congrégation ont réagi dans une déclaration envoyée à Newsweek : « Nous sommes attristés par ces morts tragiques. Nous prions pour les victimes et leurs familles […] et aussi pour la famille Long. »