Les pyromanes continuent de sévir en Australie

CATASTROPHE Parmi les nouveaux départs de feux, plusieurs sont probablement d'origine criminelle...

J.M. avec agence

— 

Les autorités ont promis de punir sévèrement les pyromanes qui seront poursuivis pour meurtre et encourront la prison à vie.
Les autorités ont promis de punir sévèrement les pyromanes qui seront poursuivis pour meurtre et encourront la prison à vie. — REUTERS

La police australienne continue de traquer les pyromanes dans le sud-est du pays tandis que des milliers de pompiers luttent toujours ce mercredi contre 23 incendies. Dans la nuit de mardi à mercredi, il fait en effet «peu de doutes» que de nouveaux feux ont été allumés intentionnellement, selon John Brumby, Premier ministre de l'Etat du Victoria.

Les autorités craignent que le bilan, pour l'heure de 181 morts, n'atteigne rapidement les 200 victimes. Les secours parcourent toujours les 365.000 hectares ravagés par les flammes, venant en aide aux quelque 500 blessés et aux nombreux sinistrés. Plus d'un millier d'habitations ont été détruites.

Sur la piste des pyromanes et des pillards

Pour l'heure, l'enquête progresse et la police reçoit des informations concernant des incendies criminels, notamment dans le nord de l'Etat. Dans la ville de Stanley, les autorités recherchent deux personnes et ont reçu la description d'une voiture aperçue à proximité des feux.

La police est également sur la piste d'un pyromane suspecté d'avoir déclenché un incendie dans la région du Gippsland, à l'est de l'Etat, provoquant la mort de 20 personnes. Dernière inquiétude: des cas de pillages, rapportés par les pompiers et des témoins.