Etats-Unis : Major, le chien de Joe Biden, renvoyé (temporairement) de la Maison-Blanche

PREMIER TOUTOU Le couple Biden avait adopté Major en 2018 pour tenir compagnie à leur autre chien Champ, plus âgé

20 Minutes avec AFP
— 
Joe Biden, le 8 mars 2021 à Washington.
Joe Biden, le 8 mars 2021 à Washington. — MANDEL NGAN / AFP

Alors que la présidence de Joe Biden approche des 50 jours, un membre de la nouvelle équipe présidentielle est déjà sur le départ. Il s’agit de Major, le jeune et fougueux berger allemand du président américain, coupable de comportements agressifs.

Le chien de Joe Biden aurait mordu un agent de sécurité de la Maison Blanche, selon CNN. Il a été renvoyé, avec son compagnon Champ, l’autre chien du président, à Wilmington, ex-lieu de résidence des Biden. Cet exil ne devrait cependant être que temporaire et les deux chiens devraient retrouver la prestigieuse adresse du 1600 Pennsylvania Avenue. Et pouvoir gambader de nouveau sur les vastes pelouses avec l’obélisque du Washington Monument en toile de fond.


Adopté fin 2018 pour Champ

Interrogée mardi matin sur MSNBC, Jen Psaki, porte-parole de la Maison-Blanche, est restée volontairement évasive sur l’incident mais a insisté sur un point : Champ et Major « font partie de la famille Biden ». Arrivés à la Maison-Blanche quelques jours après Joe et Jill, Major, 3 ans, et Champ, de dix ans son aîné, sont rapidement devenus célèbres. Major avait déjà fait parler de lui fin novembre, lorsque Joe Biden, déjà élu mais pas encore président, s’était fracturé le pied en jouant avec lui.

Premier chien issu d’un refuge à s’installer à la Maison-Blanche, il a été adopté par les Biden fin 2018. « Nous avons demandé au vétérinaire : que pouvons-nous faire pour que Champ garde la forme ? Il nous a dit : prenez un jeune chien », racontait il y a quelques semaines Joe Biden.

Mis en scène pendant la campagne

Mais dans un entretien à NBC, la Première dame Jill Biden a expliqué que l’adaptation à la vie présidentielle – et à une certaine forme de célébrité – n’était pas simple. « Nous avons un vieux chien et un très jeune chien », a-t-elle souligné. « Ils doivent prendre l’ascenseur, auquel ils ne sont pas habitués. Ils doivent sortir sur la pelouse sud avec beaucoup de gens qui les regardent… ».

« Je suis peut-être un peu partial mais je pense que Champ et Major feraient de super First Dogs ! » : pendant la campagne, Joe Biden a régulièrement mis en scène ses deux bergers allemands. Et depuis son arrivée au pouvoir, il a continué dans la même veine, publiant en particulier des photos où on les voit dans le Bureau ovale lors d’une réunion avec ses conseillers.

Il a aussi posé avec ses deux chiens devant le célèbre Resolute desk, légende à l’appui : « Peu de gens ont accès au Bureau ovale. Je suis heureux d’annoncer que ces deux-là sont sur la liste ». Le 46e président de l’histoire s’inscrit dans une longue tradition : depuis plus d’un siècle, tous les locataires de la Maison-Blanche ont, à un moment ou autre, eu un chien. A une exception près : Donald Trump.