Syrie : Des mines explosent dans le centre du pays, 18 morts et trois blessés

GUERRE Les mines auraient été laissées là par des « groupes terroristes » selon les autorités du pays

20 Minutes avec agences

— 

Carte de localisation d'Idleb (bleu), de Foua (en rouge) et de Hama (en vert).
Carte de localisation d'Idleb (bleu), de Foua (en rouge) et de Hama (en vert). — GOOGLE

L’explosion de mines dans la province de Hama, dans le centre de la Syrie, ont fait au moins 18 morts ce dimanche. Selon la télévision d’Etat, ces mines avaient été « laissées par des groupes terroristes ».

Trois personnes ont également été blessées dans l’explosion. Selon l’agence de presse officielle Sana, toutes les personnes tuées étaient des « civils ». L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a précisé qu’il s’agissait probablement de fermiers.

387.000 morts depuis le début du conflit

Le lieu de l’explosion se trouve dans une zone de guerre. En Syrie, plus de 10 millions de personnes vivent dans des zones truffées de mines, selon l’ONU. Des milliers de civils ont déjà été blessés par des explosifs laissés dans des champs, sur des routes ou même dans des bâtiments par les différents belligérants, notamment les djihadistes du groupe Etat islamique.

Des centaines d’autres ont été tués par ces explosifs, selon l’OSDH. Déclenchée en mars 2011, la guerre en Syrie a fait plus de 387.000 morts et déplacé des millions de personnes. Elle s’est complexifiée au fil des ans, avec l’intervention de plusieurs puissances étrangères et la montée en puissance de groupes djihadistes.