Coronavirus : Singapore Airlines inaugure un passeport numérique

AVIATION Un test Covid ou un vaccin devra être renseigné sur une application afin de faciliter les contrôles  

J.-L.D. avec AFP

— 

Des avions de la Singapore Airlines, illustration
Des avions de la Singapore Airlines, illustration — Kevin Lim/AP/SIPA

Singapore Airlines va inaugurer la semaine prochaine un « passeport numérique » développé par l’Association internationale du transport aérien (Iata) qui permettra aux passagers de prouver leur statut sanitaire face au coronavirus.

Le virus a plongé le secteur aérien dans une crise historique avec une perte de chiffre d’affaires estimée à 510 milliards de dollars l’an dernier. L’Iata a conçu un « Travel Pass », une application qui affiche et authentifie les données sanitaires des passagers, comme leurs tests Covid-19 ou leur statut vaccinal, afin de faciliter les contrôles.

Redémarrer l’aérien

La compagnie singapourienne va commencer à tester ce dispositif sur des vols entre la cité-Etat et Londres du 15 au 28 mars avec les passagers dont le smartphone fonctionne sous iOS. « Notre partenariat avec Singapour Airlines sera le premier déploiement complet du Iata Travel Pass et contribuera au redémarrage de l’aérien dans le monde », a indiqué Nick Careen, un responsable de l’association.

Les utilisateurs peuvent réserver des tests pour le Covid-19 dans une clinique via l’application. Après s’être enregistrés à la clinique grâce à l’application, ils reçoivent les résultats du test et confirmation de leur statut sanitaire sur le Travel Pass. Les passagers sont ensuite invités à prouver leur situation sanitaire via l’application à l’enregistrement. D’autres compagnies aériennes, dont Air New Zealand ou Emirates, doivent aussi participer aux tests de cette application.