Coronavirus : Des cours de musique dans des tentes individuelles ? C’est vrai, mais ça se passe aux États-Unis

FAKE OFF Pour que les cours de musique reprennent en présentiel pendant la pandémie, le lycée de Wenatchee, dans l’Etat de Washington, a trouvé une solution originale

Emilie Jehanno

— 

Les élèves lors d'un cours de chant dans les tentes pop-up le 26 février 2021, à Wenatchee, aux Etats-Unis.
Les élèves lors d'un cours de chant dans les tentes pop-up le 26 février 2021, à Wenatchee, aux Etats-Unis. — David Ryder / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
  • Des internautes s’offusquent d’une vidéo montrant un cours de musique où les enfants jouent chacun dans une tente.
  • Il s’agit d’une initiative d’un lycée de l’Etat de Washington, aux Etats-Unis, qui explique que ces tentes pop-up individuelles ont été « modifiées pour empêcher la propagation de gouttelettes » et lutter contre la propagation du Covid-19.
  • Interrogés par des médias étasuniens, des élèves défendent le dispositif et indiquent être ravis de reprendre les cours de musique sur place.

Scène truquée ou vrai cours de musique en période de Covid-19 ? Sur Facebook, une vidéo montrant des enfants jouant d’un instrument dans de petites tentes individuelles suscite des commentaires horrifiés. « C’est lors d’un cours de musique en respectant le protocole sanitaire… Et ils acceptent ça sans broncher… ça va durer encore combien de temps cette soumission ?? », s’emporte un internaute.

« Mal au cœur [de] voir ça mais comme on est de vrai mouton […] personne ne réagit », déplore un autre sur une page antimasque et anticonfinement.

FAKE OFF

La vidéo montre bel et bien un cours d’orchestre adapté aux restrictions sanitaires contre le Covid-19, mais des informations manquent pour contextualiser son contenu. Le cours ne se déroule ni en France, ni même en Europe, mais aux Etats-Unis. Il s’agit d’une initiative proposée par le Wenatchee High School, un lycée de l’Etat de Washington, dans l’ouest du pays.

« Ce sont nos professeurs de musique et de théâtre qui ont eu cette idée, expose à la BBC Eric Anderson, le proviseur. Nous savions que les élèves allaient revenir au lycée dans un format hybride. Il y avait des inquiétudes concernant le fait de chanter avec le masque enlevé et nous voulions être sûrs que les élèves puissent avoir la possibilité de chanter et de jouer d’un instrument en groupe et qu’ils s’entraînent ensemble. » La vidéo diffusée en France a d’ailleurs d’abord été partagée par le groupe scolaire des écoles publiques de Wenatchee sur sa page Facebook le 26 février.

Pour permettre aux cours de musique de se dérouler pendant la pandémie, des tentes pop-up individuelles ont ainsi été « modifiées pour empêcher la propagation des gouttelettes, explique le lycée dans un communiqué. Les modules ont été testés afin de s’assurer que les petites particules ne s’en échappent pas pendant les cours », dont la durée a été réduite à 35 minutes.

« Jouer avec d’autres personnes, c’est incroyable »

Pour Slate, deux lycéens racontent leur satisfaction de pouvoir jouer de la musique en présentiel. « La répétion se passe vraiment très, très bien », souligne Lars Sorom, qui précise aussi que les cours par Zoom « ne fonctionnent tout simplement pas ». « Maintenant que nous sommes installés dans ces modules, c’est tellement excitant de pouvoir jouer ensemble, ajoute-t-il. Toute interaction est la bienvenue. »

Son camarade Henry Bergey partage cet avis : « Nous avons passé la moitié de notre année en ligne. Jouer avec d’autres personnes et faire de la musique, c’est incroyable et j’adore ça. » « C’est sûr, ça a l’air stupide et effrayant, défend encore Libby Borst, une autre lycéenne, dans un reportage sur ABC, mais quand on en fait l’expérience […], c’est si libérateur de pouvoir créer. »