Birmanie : Aung San Suu Kyi comparaît en vidéoconférence devant la justice, « en bonne santé »

PROCES L'ex dirigeante est âgée de 75 ans 

20 Minutes avec AFP

— 

Des manifestants birmans installés en Thaïlande réclament la libération d'Aung San Suu Kyi.
Des manifestants birmans installés en Thaïlande réclament la libération d'Aung San Suu Kyi. — Fu Ting/AP/SIPA

L’ex-dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, tenue au secret par la junte depuis son arrestation le 1er février, comparaît ce lundi devant la justice en vidéoconférence et semble « en bonne santé », a déclaré son avocat. L’audience a débuté et ma cliente est « en vidéoconférence et semble en bonne santé », a indiqué Khin Maung Zaw. L’ex-dirigeante de 75 ans est poursuivie pour avoir importé illégalement des talkies-walkies et violé des restrictions liées au coronavirus.

Violente répression

Parallèlement, les Nations Unies disposent « d’informations crédibles » selon lesquelles au moins 18 personnes ont été tuées dimanche par les forces de sécurité qui ont ouvert le feu pour disperser des rassemblements pro-démocratie dans plusieurs villes du pays.

L’AFP a pu confirmer à ce stade de source indépendante au moins huit morts, mais certains rapports mettent en avant un bilan encore plus lourd que celui annoncé par l’ONU.