Coronavirus : Un « passeport de vaccination » sera testé par Air New Zealand

PANDEMIE Celui-ci permettra aux compagnies aériennes et aux autorités frontalières d’accéder aux renseignements liés au Covid-19 de chaque passager

20 Minutes avec agences

— 

Un Airbus A320 de la compagnie Air New Zealand.
Un Airbus A320 de la compagnie Air New Zealand. — REUTERS/Airbus

Air New Zealand va tester un passeport de transport numérique. Il permettra aux compagnies aériennes et aux autorités frontalières d’accéder aux renseignements liés au Covid-19, a annoncé lundi la compagnie aérienne.

Ce programme, baptisé « passeport de vaccination » par les spécialistes du secteur, vise à simplifier les voyages en permettant aux passagers de conserver toutes leurs données médicales sur un seul et même support. « C’est principalement comme avoir un certificat de santé numérique qui peut être partagé facilement et en toute sécurité avec les compagnies aériennes », a expliqué Jennifer Sepull, directrice du service numérique d’Air New Zealand.

Garantie d’authenticité

Ce système s’appuiera sur une application. Celle-ci sera développée par l’Association internationale du transport aérien (Iata) qui sera bientôt testée par les compagnies du Golfe, Emirates et Etihad.

Le programme garantirait notamment l’authenticité du test de dépistage ou du certificat de vaccination contre le Covid-19. La compagnie Air New Zealand entend commencer à tester son système de « passeport de vaccination » en avril.