Coronavirus : L’Union européenne va doubler sa participation au programme Covax

PIQURE Le programme Covax a notamment pour but d’apporter un accès plus facile aux vaccins pour les pays pauvres

20 Minutes avec AFP

— 

Un centre de vaccination en Italie. (illustration)
Un centre de vaccination en Italie. (illustration) — Massimo Insabato/Mondadori Portf/SIPA

L’Union européenne va annoncer le doublement de sa contribution au dispositif Covax de vaccination anti-Covid, pour la porter à 1 milliard d’euros, lors de la réunion du G7, a indiqué ce vendredi une source européenne. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, doit également annoncer lors de cette réunion une contribution de 100 millions d’euros d’aide humanitaire en faveur de la campagne de vaccination en Afrique par le biais d’un soutien à Africa CDC, le Centre de contrôle et de prévention des maladies, selon la même source.

Cette contribution doublée est financée par le budget de l’UE. Le président américain Joe Biden promettra aussi ce vendredi lors de cette réunion, centrée sur le partage des vaccins, quatre milliards de dollars pour Covax, le dispositif onusien fondé par plusieurs organisations internationales, dont l’OMS, a indiqué jeudi la Maison Blanche. Le programme Covax vise à fournir cette année des vaccins anti-Covid à 20 % de la population de près de 200 pays et territoires participants, mais il comporte surtout un mécanisme de financement qui permet à 92 économies à faibles et moyens revenus d’avoir accès aux précieuses doses.

Si les grandes puissances ont commencé des campagnes de vaccination massives contre le Covid-19, avec des succès variés, l’inquiétude monte concernant les pays défavorisés. A la veille du G7, le président français Emmanuel Macron a jugé dans le Financial Times « insoutenable » que les pays pauvres soient délaissés et a plaidé pour que les pays riches envoient 3 % à 5 % de leurs doses disponibles à l’Afrique « très vite, et que les gens les voient arriver sur le terrain. »