Vague de froid au Texas : Crucifié pour être parti à Cancun, Ted Cruz rentre en urgence et reconnaît une « erreur »

POLEMIQUE Celui qui a des ambitions pour 2024 a assuré avoir voulu « être un bon père » et partir au soleil pour ses filles qui avaient froid dans leur maison sans chauffage

Philippe Berry

— 

Le sénateur du Texas Ted Cruz le 13 février 2021 à Washington.
Le sénateur du Texas Ted Cruz le 13 février 2021 à Washington. — Sipa
  • Le sénateur du Texas est embourbé dans une polémique.
  • Alors que le Texas est paralysé par une vague de froid sans précédent, il est parti avec sa famille à Cancun.
  • Face à l’indignation, il est rentré en urgence à Houston et a reconnu avoir fait une « erreur »

C’est une bourde politique assez incompréhensible. Alors que le Texas est paralysé par une vague de froid qui a fait plus de 20 morts aux Etats-Unis, son sénateur Ted Cruz a pris l’avion en famille pour se rendre sous le soleil de Cancun, au Mexique, mercredi. Face à l’indignation, avec encore 500.000 Texans privés d’électricité jeudi, il a assuré qu’il avait voulu être « un bon père » car ses filles avaient froid dans leur maison sans chauffage. Regrettant « une erreur », l’ancien candidat à la présidentielle, à qui l’on prête de sérieuses ambitions pour 2024, est rentré en catastrophe, seul, à Houston.

« Nos filles ont demandé à partir en vacances avec des amis »

Des photos ont émergé sur les réseaux sociaux mercredi soir. On y voit une personne qui ressemble à Ted Cruz, portant un masque frappé de l’étoile du Lone star state, embarquer pour un vol à destination de Cancun. Aussitôt, Twitter s’enflamme, à coups de hashtag #CancunCruz et #FlyinTed (un jeu de mots sur son surnom de « Lyin' Ted », « Ted le menteur », que lui avait donné Donald Trump en 2016.). Est-ce bien Cruz ? Les photos sont-elles authentiques ? Silence radio dans l’équipe de communication du sénateur républicain.

A 23h30, un journaliste affirme avoir vérifié l’information, mais sans la sourcer. Et puis jeudi matin, c’est Fox News qui le confirme auprès d’une « source républicaine » : Ted Cruz a bien pris l’avion avec sa famille, semble-t-il pour partir en vacances à Cancun. Selon NBC, Cruz avait même demandé l’assistance de la police de Houston pour l’escorter à l’aéroport.

L’équipe de Ted Cruz a fini par publier une déclaration officielle à la mi-journée, jeudi : « Avec l’école annulée cette semaine, nos filles ont demandé à partir en vacances avec des amis. Je voulais être un bon père, j’ai pris l’avion avec elles la nuit dernière et je reviens cet après-midi », a d’abord expliqué le sénateur.

Appels à la démission

A son arrivée à Houston, Cruz a tenté une opération de damage control devant les caméras de télévision. « C’était clairement une erreur. J’ai regretté ma décision dès que je suis monté dans l’avion. Il fallait que je sois là, c’est pour ça que je suis revenu, et c’est devenu encore plus clair après la tempête médiatique ».

Selon le New York Times, la femme du sénateur, Heidi Cruz, a organisé cette escapade via un group chat avec dix amis, expliquant que leur maison était « GLACIALE » et proposant de rester au Ritz Carlton pour «309 dollars la nuit» de mercredi à dimanche. Les SMS ont ensuite été publiés par le comité d’action politique démocrate American Bridge.

Quand Ted Cruz est parti, mercredi, plus de 2 millions de personnes étaient encore sans électricité au Texas, un chiffre qui a baissé jeudi, selon le site Poweroutage.

Alors que les Texans partagent des photos de leurs toilettes gelées sur Twitter, cette escapade pourrait coûter cher politiquement au sénateur républicain, avec des appels à la démission qui se multiplient. Celui qui rêve de se lancer dans la prochaine primaire après avoir échoué face à Donald Trump en 2016 a, semble-t-il, oublié la base de la politique, que rappelle CNN : quand vos électeurs font face à une crise, ne partez pas en vacances. Surtout pas au soleil quand des gens meurent de froid.