Chutes de neige au Texas : Non, les énergies renouvelables ne sont pas les seules responsables des coupures de courant

FAKE OFF Alors que des millions de Texans ont été privés d’électricité après les chutes de neige, des élus républicains ont pointé du doigt la seule responsabilité des énergies éolienne et solaire. A tort, selon le régulateur texan de l’énergie

Mathilde Cousin

— 

Des Texans font la queue pour aller chercher du bois, le 17 février.
Des Texans font la queue pour aller chercher du bois, le 17 février. — LM Otero/AP/SIPA
  • Au Texas, les chutes de neige inhabituelles ont déstabilisé la fourniture d’électricité. Des millions d’habitants ont été privés d’électricité au cours des derniers jours.
  • Le gouverneur de l’Etat a pointé la responsabilité des énergies renouvelables dans les ruptures d'approvisionnement.
  • L’explosion de la demande, ainsi que l’arrêt des autres énergies, sont en réalité à l’origine de ces coupures.

De la neige en abondance depuis lundi. Un spectacle inhabituel au Texas, qui a aussi privé des millions de Texans d’électricité. Jeudi, près d’un demi-million d’habitants étaient toujours plongés dans le noir.

Derrière ces ruptures d’approvisionnement, des élus républicains ont désigné leur coupable : les énergies renouvelables. Dans une interview accordée à Fox News mardi, le gouverneur de l’Etat, Greg Abbott, a plaidé en faveur du pétrole, et a pointé du doigt la responsabilité des éoliennes et panneaux solaires dans ces coupures. Il est ensuite revenu sur ses propos, expliquant que les canalisations de gaz avaient gelé.

Même la Maison Blanche s'est jetée dans la bataille, dénonçant les propos de ces élus. Il faut dire qu’à Washington, républicains et démocrates s’opposent actuellement sur le « new deal vert » que veut lancer Joe Biden.

FAKE OFF

Une forte demande, qui dépassait le calcul des pics prévus pour cet hiver, couplée à des problèmes sur l’approvisionnement en gaz naturel mais aussi sur le fonctionnement des éoliennes et panneaux solaires sont, ensemble, à l’origine de ces problèmes. « Il semble qu’une grande partie de la production qui a été mise hors service aujourd’hui soit principalement due à des problèmes sur le réseau de gaz naturel », a toutefois précisé mardi Dan Woodfin, un haut responsable chez Ercot, le régulateur d’énergie texan.

Selon Ercot, mardi, 46.000 MW de production avaient été arrêtés en raison des conditions météo. Sur ce total, près de 61 % provenaient d’énergie thermique (gaz naturel, charbon et nucléaire) et les 39 % restant provenaient de l’énergie solaire et éolienne. Il restait, jeudi, 40.000 MW de production en arrêt forcé à cause des conditions climatiques, dont 23.500 d’énergie thermique.

Une consommation d’électricité qui a dépassé les prévisions

La consommation d’électricité de ces derniers jours a dépassé les pics qu'avait prévu Ercot pour cet hiver. En prévision de l’arrivée de la neige, Ercot  avait demandé en début de semaine aux Texans de réduire leur consommation, une mesure qui n’a pas suffi.

De plus, cet accroissement de la demande n’a pas pu être entièrement compensé par l’importation d’énergie d’Etats ou pays voisins, a précisé le PDG du régulateur mardi. Le Texas a son propre réseau électrique.

Dans une note publiée mardi, le département d’Etat américain à l’énergie soulignait lui aussi que de « fortes demandes » sur le réseau électrique, des « températures froides » qui ont provoqué le « gel » de gaz naturel, ainsi que du « givre » sur des éoliennes ont impacté le réseau.

Pour se chauffer, certains habitants ont recours à des méthodes alternatives, parfois dangereuses. Les pompiers d’Austin, la capitale de l’Etat, sont intervenus 38 fois mardi, pour des intoxications au monoxyde de carbone.